Des agrumes vraiment rustiques

© Isabelle Morand

Tous les agrumes ne sont pas des frileux, loin de là ! Mais il faut s’aventurer à quelques encablures du traditionnel citronnier, qui lui est frileux. Nous vous proposons de découvrir des agrumes vraiment rustiques. Laurent Vinas, les cultive dans sa pépinière d’agrumes à Trouillas, dans les Pyrénées-Orientales.

Rustiques, mon œil ?

Non, non. Quand on vous dit rustique, c’est rustique et pas seulement à – 2°C. Vous allez le constater. Si on oublie le cliché répandu (« Y zauront trop froid chez moi), il est tout à fait possible de planter en pleine terre pas mal de genres et de variétés et de récolter des fruits.

Yuzu

On ne présente plus cet agrume originaire de Chine. Citrus junos résiste au froid jusqu’à – 10°C / – 12°C. C’est un arbuste vigoureux qui supporte bien la taille à la sortie de l’hiver. S’il se plaît chez vous, ce costaud fera des pousses de 50 cm jusqu’à 1 m par an. Le yuzu offre des fruits délicieusement parfumés. On peut en faire de la marmelade, l’utiliser pour relever un poisson et parfumer un riz au lait. Entre autres. 

©igaguri_1
©igaguri_1

Ichang-quat

C’est un agrume capable de résister en pleine terre à – 14°C. Quatre degrés de moins que Poncirus trifoliata sur lequel Laurent Vinas greffe ses agrumes. Il est né d’un croisement entre une sorte de yuzu et un kumquat. Le fruit ressemble à une petite poire. Il peut être utilisé en remplacement du citron vert ou d’une orange un peu acide. La saveur est agréable en cuisine et en pâtisserie. 

Citrangequat ‘Thomasville’

Il s’agit d’un hybride entre un citrange (qui est déjà le résultat d’un citron et d’une orange) et un kumquat ! Vert, il est consommé comme un citron. Mûr, il passe à l’orange… et devient un kumquat au goût d’orange (vous suivez toujours, tant mieux !). Croisé avec une orange, le citron a perdu un peu de son amertume et le kumquat apporte un peu de sucre. Le mélange des saveurs – plutôt sympa – peut être utilisé en pâtisserie ou en cuisine.

©Jpbrigand
©Jpbrigand
©Matthieu Tuffet
©Matthieu Tuffet

Mandarine ‘Satsuma’ 

« Une merveille » pour Laurent Vinas. Elle cumule tous les atouts. Ce mandarinier fait partie des agrumes vraiment rustiques (-12°C), donc on peut le planter quasiment partout en France en pleine terre. Il a un port pleureur, pas d’épines, pas de pépins. Et chaque fruit se pèle super facilement ! 

Citron caviar

« Il est un peu plus résistant que le citron, aux environs de – 7°C. On peut donc le cultiver en pleine terre dans les régions les plus douces, mais ailleurs, mieux vaut privilégier une culture en pot ». Il se contente d’ailleurs d’un pot pas trop grand où il atteint environ 50 cm x 50 cm. Il ne ressemble pas à bon nombre d’agrumes puisqu’il forme un buisson épineux, pas un arbuste. « Vu le prix du citron caviar au kilo, ça vaut le coup d’en cultiver chez soi pour déguster ses petites billes qui explosent en bouche ».

©bonchan
©bonchan
©Y-studio
©Y-studio

Sudachi

Il pourrait bien remplacer à terme le yuzu, car contrairement à lui, il abrite moins de pépins et il est beaucoup plus juteux avec un petit côté citron vert. Il fait lui aussi partie des agrumes vraiment rustiques puisqu’il tient le froid à – 12°C. « Je le trouve très pratique à utiliser en cuisine, le jus est facile à extraire, on peut l’utiliser comme un citron classique ».

Shekwasha

Pauvre agrume, son nom ne prête pas à être sérieux. Et pourtant… Il s’agit d’une petite mandarine asiatique, plus petite que la mandarine « normale ». « C’est un fruit très consommé en Asie, mais qu’on connaît peu eu Europe », souligne Laurent Vinas. « C’est pourtant un des agrumes rustiques (-12°C) parmi les plus intéressants. Chaque fruit fait entre 2 et 3 cm de diamètre et le Shekwasha est particulièrement productif ». Il donne de très bons fruits, bien sucrés, savoureux. Sa rusticité permet de le cultiver en pleine terre un peu partout, même au nord.

©Hanasaki
©Hanasaki

Citrus tachibana

Au Japon, on l’appelle juste ‘tachibana’. La ville de Toba (au bord de l’océan Pacifique) en a fait son arbre officiel depuis une cinquantaine d’années. C’est également une petite mandarine et elle est très consommée au Japon. Les fruits font environ trois centimètres de diamètre et contiennent peu de pépins (8, c’est le maximum). 

©premat
©premat
©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Le plus rustique de tous : Poncirus trifoliata

Dommage, on ne peut pas le manger… C’est une plante uniquement ornementale, à utiliser en haie en raison de ses féroces et longues épines. Il supporte -18°C sans broncher. 

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

168 Shares 5.9K views
Share via
Copy link