Quand des dingues de jardin s’associent pour perpétuer la mémoire d’André et entretenir son sublime jardin privé. Une belle aventure humaine et jardinière. Bravo à toutes et tous !
 
 
André, tu manques à tous !

André, tu manques à tous !


Nombreux sont les amateurs de roses et de plantes vivaces qui ont rencontré André Ève et partagé avec lui des moments inoubliables notamment dans son jardin de Pithiviers toujours parfaitement entretenu. Tous ceux qui ont eu le privilège de parcourir les allées de ce jardin se sont demandé ce que deviendrait ce paradis après la disparition de son créateur.
 
Quelques jours après le décès d’André (le 1er août 2015), quelques-uns de ses proches amis ont créé une Association dans le but de perpétuer son travail sur les roses anciennes et toutes ses créations. Ils ont également décidé d’œuvrer au recensement et l’archivage de tous les documents amassés par André… et d’entretenir son jardin.
 

DES DINGUES DE JARDIN, FRANÇAIS ET BELGES

 
Jardin privé d'André Ève. Les membres de l'Association en plein boulot. ©Malorie Hicorne

Jardin privé d’André Ève. Les membres de l’Association en plein boulot. ©Malorie Hicorne


L’Association des Amis d’André Ève rassemble des “dingues de jardin”, des amis de ce rosiériste de renom et des jardiniers bénévoles (dont certains viennent même de Belgique), prêts à se relever les manches pour refaire une beauté à ce célèbre jardin, en s’attachant à rester dans l’esprit de son créateur.


L’objectif est d’ouvrir ce jardin de 1000 m2 à de petits groupes de 10 à 15 personnes à l’occasion des “Rendez-vous au jardin” prévus en juin prochain. Le jardin sera aussi ouvert pour des groupes, sur rendez- vous organisés par l’association.

Depuis septembre dernier et jusqu’à ce jour, les travaux menés ont permis de refaire à neuf les pergolas vermoulues et de redresser la cabane qui penchait de plus en plus dangereusement.

 

Jardin privé d'André Ève. La fameuse cabane a été remise à neuf. ©Malorie Hicorne

Jardin privé d’André Ève. La fameuse cabane a été remise à neuf. ©Malorie Hicorne

Jardin privé d'André Ève. Les pergolas. ©Malorie Hicorne.

Jardin privé d’André Ève. Les pergolas. ©Malorie Hicorne.

L’entretien courant – désherbage, élagage, taille, ratissage, tonte, évacuation des déchets – demande beaucoup de temps et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Qu’on se le dise !

 

Jardin privé d'André Ève. Allées tirées à 4 épingles, comme les entretenait André... ©Malorie Hicorne

Jardin privé d’André Ève. Allées tirées à 4 épingles, comme les entretenait André… ©Malorie Hicorne

 
Si vous souhaitez rejoindre l’association… rendez-vous sur le site
 

Patrick Laforêt

 

A lire, à voir également 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

6 Réponses

  1. Béatrice

    Bravo à tous les bénévoles qui font vivre son jardin. La solidarité existe encore…

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Oui, c’est rassérénant !!! et positif, on en a besoin en ce moment

      Répondre
  2. Béné

    Merci pour cet article qui permet de faire connaitre l’association. Une très belle aventure en tous cas…

    Répondre
  3. armelle

    L’Association des Amis d’André Ève est une belle chaîne d’amitié et de partage. André serait heureux de voir tous ces passionnés de jardin œuvrer dans le paradis qu’il a créé.

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Oui, Armelle, de là où il est, il doit être drôlement content

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial