Une balade en forêt avec des enfants, c’est une récolte garantie de marrons et de châtaignes ! Mais qu’en faire de retour à la maison ? Un atelier de loisirs créatifs à la portée des plus jeunes (avec votre aide bien entendu !)

Ce qu’il vous faut

    • Des châtaignes et des marrons à nettoyer avant utilisation. 
    • Des marrons
    • Des glands
    • Des allumettes ou des cure-dents (on préfère les allumettes pour les plus petits)
    • Des bouts de feutrine
    • De la ficelle 
    • Du raphia
    • Du papier
    • Des feutres
    • Des yeux mobiles (ou un peu de peinture blanche pour les tracer vous-mêmes) 
    • De la colle (pas la blanche qui ne colle pas assez !)
    • Une paire de ciseaux et un cutter, réservé aux adultes
    • Un tire-bouchon pour faire des trous dans les châtaignes et les marrons avant d’y glisser cure-dents ou allumettes pour créer les personnages. Si les fruits sont vraiment très, très durs, faites-les ramollir dans de l’eau.

Chouette alors ! 

©lobro-78

Notre conseil : tracez les traits de découpe au feutre pour les papattes, les ailes et la langue et laissez l’enfant découper, c’est bon pour la motricité ! 

 

 

 

 

 

 

 

©psvrusso

La famille Gland

Les personnages sont faciles à fabriquer. Mais pour couper les glands (et faire les pieds des bonshommes), utilisez un cutter (et ne le laissez pas trainer sur la table évidemment).

 

 

 

 

Les amoureux

©adam_przezak

On peut les laisser “bruts” comme ça ou utiliser un peu de peinture pour leur dessiner un visage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cromignon le chat

©lobro78

N’essayez pas de lui coller 4 pattes, le marron est un peu lourd. Il vaut mieux que la bestiole repose sur son “derrière” et directement sur un support. Les éléments à découper ou peindre sont très petits, n’hésitez pas à passer un coup de main !

 

 

 

 

 

Monsieur Bonhomme

©librakv

On peut lui bricoler un pantalon ou un semblant de salopette en raphia, lui faire un chapeau rigolo avec un bout de carton (avec lequel vous pouvez aussi lui faire des moufles) et une coque de pistache. Les yeux sont des extrémités d’allumette peintes en vert, la bouche est en papier !

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Chevalier

©matka_wariatka

Ici, on utilise un bogue pour faire le bouclier (à manipuler avec précaution, ça pique !). Le plumeau et la queue du cheval sont en ficelle, mais vous pouvez aussi vous servir de brins de laine. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.