Nous les avons beaucoup, beaucoup aimés !

The Coup de cœur du mois !

Bruno est un chat. Lors d’une balade avec son copain Michou, un poney, il trouve une plante abandonnée. Un alocasia qu’il offre dans le bus à un ragondin. Pas habitué aux cadeaux et tout ému, le ragondin fait apparaître par magie un lézard qui réalise les rêves de Bruno. Le début d’une grande aventure… Coup de cœur pour l’histoire, les dessins et expressions rigolotes de Titi l’oiseau, qui “parleront” à bien des marmots (“Poisson pilote”, “Fleurette sous la moquette”, “Dessus dessous papillon”, “Pétard de tire-bouchon…)…

Bruno – Le jour où j’ai offert une plante à un inconnu, textes de Catharina Valckx, illustrations de Nicolas Hubesch. L’École des Loisirs, 68 p, 13,50 €. Pour les 5 – 7 ans.

 

Réflexions autour de la permaculture

Un livre paru l’an dernier et qui a un grand, très grand mérite, celui d’aller beaucoup plus loin que tous les autres ouvrages parus sur le même sujet. Xavier Mathias, ancien maraîcher et formateur en permaculture, décortique les paradoxes de notre modèle actuel de production alimentaire, livre le constat sans appel d’une agriculture où les paysans, majoritairement, consomment plus d’énergie qu’ils en produisent. Au revers du tableau de la production industrielle qui “nourrit” le monde : l’érosion des sols, la pollution des fleuves et des nappes phréatiques, la disparition programmée des espèces, le bilan catastrophique sur la santé humaine. La permaculture, comme l’explique l’auteur, remet l’humain, la transmission de savoir-faire, la communication entre les générations au centre de l’agriculture (et de la consommation). Contrairement à certains discours “ayatollesques” sur le sujet, celui de Xavier Mathias est explicatif, descriptif, encourageant, incitatif. On referme le livre en se disant qu’il est temps d’agir, chacun à sa façon. À lire absolument ! 

Au cœur de la permaculture, de Xavier Mathias. Larousse, 272 p, 17,95 €.

 

La botanique dans l’œuvre de Proust

Pas besoin d’être un spécialiste de Marcel Proust pour se plonger dans cet ouvrage. Bien au contraire ! C’est l’occasion d’aborder autrement “À la recherche du temps perdu” ou “Du côté de chez Swann” en se glissant dans les pas de cet amoureux de la botanique à laquelle il fut initié, enfant, par l’abbé Joseph Marquis, le curé d’Illiers. L’ouvrage se lit… comme un roman, mais on peut aussi le butiner de portrait de fleur en portrait d’arbuste au fil des quatre parties (Les fleurs de l’innocence, Les fleurs de salon, Les fleurs du mal, L’herbier de la mémoire). Allez, une citation, une seule : “C’est l’Orient qui a donné sa vie à ces beaux lilas, de sang persan, mauves ou d’une blancheur d’anis, sveltes Shéhérazades immobiles entre les branches…” (in “Jean Santeuil”, œuvre de jeunesse de Proust)

L’herbier de Marcel Proust, de Dane Mc Dowell, illustrations de Djohr. Préface de Jean-Jacques Aillagon. Flammarion, 232 p., 32 €.

 

Le rosier de l’éternité

Un livre pop-up inspiré d’un conte bien connu des enfants arméniens. L’histoire d’un roi tyrannique en recherche d’éternité et d’un rosier, baptisé Anmahakan, qui refuse de fleurir. Le roi convoque les 11 plus grands jardiniers du royaume, les jette aux oubliettes, car incapables de faire éclore les roses. Un jour, un jeune garçon, Samvel, se présente au palais… Un livre magnifiquement illustré pour les enfants à partir de 3 ans (en dessous, le pop up risque de ne pas vivre très longtemps !).

Le Maître du Jardin, texte de Danielle Dalloz, illustrations et conception de Damien Schoëvaërt-Brossault. Kaléidoscope, 32 p., 15,90 €.

 

4 nouveaux Mini-Maxi

 

  • Soigner bio tous les fruitiers et Soigner bio tous les légumes, de E. et J. Jullien. Pour identifier et maîtriser les maladies et les ravageurs au verger et au potager : acariens, chenilles diverses et variées, oïdiums, chancres, insectes piqueurs et autres bestioles. Plus des conseils de prévention et de lutte biologique.
  • Plantes compagnes, cultures associées & remèdes végétaux, de Claude Bureaux. Pour tout savoir des bonnes associations au potager (le poireau aime la fraise, le concombre déteste la courgette, la carotte et la ciboulette sont super potes, l’aubergine et les pommes de terre ne peuvent pas se sentir etc), mettre en pratique la rotation des cultures et apprendre à soigner les plantes… par les plantes (purins et décoctions).
  • Les auxiliaires au jardin, une solution alternative aux pesticides, de Vincent Albouy. Ce sont les meilleurs amis des jardiniers. Carabes, staphylins, chrysopes, perce-oreilles, syrphes, coccinelles ont chacun leur menu préféré. Pucerons pour les uns, chenilles ou cochenilles pour les autres. Tous ont une utilité au jardin. Avec ce livre, vous apprendrez à en connaître de nouveau et à favoriser leur venue dans votre jardin.

Ulmer, 64 p., 7,90 € chaque. Déjà disponibles dans cette collection Mini-Maxi : Quelle haie pour mon jardin ?, La permaculture au jardin, Jardiner sur mon balcon, Quelques poules dans mon jardin, Créer un potager en carrés, Faire son compost, Purin d’ortie et extraits végétaux, Le bouturage, Tailler et soigner mes rosiers

 

 

Lien vers l'Hortus Shop soldes hiver 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.