Découvrir les coulisses du jardin du Vasterival, c’est comme découvrir les cuisines d’un restaurant gastronomique. Enfin je dis ça… Je n’ai jamais eu la chance de manger dans un tel restaurant. D’ailleurs, si vous voulez pallier ce manque, je fais confiance à votre générosité, vous pouvez envoyer votre obole à Hortus Focus, l’équipe fera suivre…

Illustration de la mutagénèse chez l’hortensia ©Denis Robert

On imagine la Princesse Greta Sturdza, créatrice et cheffe d’orchestre de ce sublime domaine, bénéficiant d’un bon réseau de passionnés et ne plantant seulement ce qu’elle recevait. C’est réducteur, car elle cherchait aussi, par ses propres moyens, à améliorer les plantes qu’elle cultivait et notamment les hydrangéas. 

Ce travail consistait à sélectionner, bouturer, observer la fixation du caractère retenu et mettre en culture. Je vous laisse imaginer la durée que pouvait prendre un cycle de sélection ! 

Pour cela, elle se servit de la mutagénèse des plantes (par exemple, les hortensias produisent facilement des pousses différences du reste de la plante). Par intuition ou/et simple constat, elle sélectionna alors des boutures spécifiques sur plusieurs de ces premiers hortensias : ‘Veitchii’, ‘Blue Wave’  et ‘Générale Vicomtesse de Vibraye’. 

Un long travail couronné de succès

L’Hydrangea ‘Veitchii’ était déjà un beau spécimen avec de jolies fleurs fertiles bleues au centre et des fleurs stériles blanches autour. Les premières sélections se firent dans les années 60. La sixième et dernière génération se fit en 2004-2005 et provint d’un semis. L’objectif de ce long travail : augmenter la taille des inflorescences (de 10 cm à l’origine pour arriver à une taille finale de 25 cm) et d’augmenter le nombre de fleurs stériles (en passant de 4 à 12). Objectif atteint avec ‘Blanc-Bleu Vasterival’.

Fleur de ‘Rose Vasterival’ ©Denis Robert

Chronologie des sélections de ‘Veitchii’ ©Denis Robert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ‘Blue Wave’, le but fut atteint en trois générations. La princesse obtint des inflorescences plus grandes et des fleurs stériles en plus grand nombre. Cette obtention fut nommée ‘Bleu-Bleu Vasterival’. Mais, oh miracle, la sélection ne s’arrêta pas là puisqu’apparurent sur cette dernière génération des inflorescences aux fleurs roses (le centre et les fleurs stériles). Elle la fixa et obtint une sélection qui reste rose en terrain très acide (‘Rose Vasterival’). Les jardiniers cherchent toujours ce qu’ils n’ont pas …

Enfin, chez ‘Générale Vicomtesse de Vibraye’, la princesse Sturdza constata, comme beaucoup, que la fanaison n’était pas des plus élégantes… Une couleur brune apparaissait brutalement en fin de saison sur la fleur. Elle sélectionna alors une branche avec une fanaison nettement plus belle. Les sépales des fleurs stériles passèrent d’un bleu vif (en terrain acide) à un bleu-jade du plus bel effet toute l’arrière-saison (jusqu’à Noël !). Vous le trouverez sous le nom Hydrangea macrophylla  ‘Vasterival Moonshine’.

Hydrangea macrophylla ‘Vasterival Moonshine’ ©Didier Willery

Super stars !

Ces sélections sont parfois disponibles dans les foires aux plantes, en pépinières, en jardineries et, bien sûr, au Vasterival. Elles sont pour certaines, associées à la marque GREAT STAR TM qui est accolée au nom des plantes sélectionnées au Vasterival. 

Je tiens à remercier Didier Willery pour son accueil au Vasterival et l’aide apportée à la rédaction de cet article. Plus d’infos sur le Vasterival, c’est PAR ICI  et PAR LÀ aussi !  

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.