Selon les pays ou les régions, on l’appelle christophine, chayotte, chouchou ou chouchoute. Hors des régions très douces, Sechium edule se cultive en annuelle au potager. Cette liane, envahissante et généreuse, donne des légumes-fruits à la saveur douce à consommer crus ou cuits. 

Portrait express

©itman_47

On la trouve partout sur les marchés et dans les jardins aux Antilles, dans les îles de l’Océan Indien, en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie, en Amérique du sud. La chayotte appartient à la grande famille des cucurbitacées. C’est une plante vivace sous climat chaud, à cultiver chez nous en annuelle en dehors des régions littorales très douces. 

La forme du fruit fait penser à une poire ou à un avocat mais la ressemblance s’arrête là. La peau, coriace, lisse ou hérissées de petits piquants pas bien méchants, demeure toute verte (on trouve plus rarement des variétés à fruits jaunes ou blancs) et la chair très ferme. À l’intérieur, on trouve une graine dont l’enveloppe n’est pas toujours facile à déloger. 

Sa végétation est envahissante. En une saison, les tiges sont capables d’atteindre 6 m voire plus. Il faut lui donner un support solide pour pouvoir supporter le poids du feuillage et celui des fruits. 

©membio

Fiche de culture

  • Quand planter la chayotte ? : entre mars et mai, en fonction du climat de votre région. En climat froid, vous pouvez démarrer la culture au chaud. 
  • Comment la planter ? On plante un fruit en entier, pas besoin d’aller chercher la graine ! La graine germe DANS le fruit. N’enterrez surtout pas le fruit profondément. Un centimètre de terre au-dessus du fruit, ça suffit pour permettre à la graine germée d’arriver vite à la lumière. Vous pouvez aussi ne l’enterrer qu’à moitié, ça poussera tout aussi bien. 
  • À quelle exposition ? Au soleil toute ! 
  • Dans quel type de sol ? Un sol riche, c’est une gourmande et  un terrain qui reste frais.
  • Arrosage : régulier et abondant (pensez donc à pailler pour faire des économies d’eau).
  • Geste particulier : vous pouvez pincer la christophine comme vous pincez les courgettes, pour favoriser l’émission de nouvelles tiges fructifères ou limiter son développement en hauteur. 
  • Maladie possible : oïdium sur les feuilles. 
  • Récolte : jusqu’aux premières gelées. 

Comment cuisiner la chayotte ?

  • En salade : rapez la chair, coupez des oignons blancs en tout petits morceaux, faites une vinaigrette relevée d’un peu de moutarde parce que la chayotte c’est délicieux mais un peu fadasse. 
  • En gratin : comme un gratin de pommes de terre après avoir fait cuire les chayottes coupées en deux et les avoir débarrassées de leur graine. Surtout, laissez-les bien égoutter avant d’en garnir votre plat à gratin, saupoudrez de parmesan, enfournez 10 min, thermostat 6-7. 
  • En soupe : remplacez les pommes de terre par des chouchous, beaucoup moins caloriques. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial