Dans le genre plante succulente sympa, jolie et facile, la queue-d’âne se pose là. L’orpin de Morgane fait toujours de l’effet en suspension ou posé sur une console. Il est, de plus, super simple à multiplier. 

Orpin de Morgane - Hortus Focus

©ThuTruong

Une excellente plante d’intérieur

Sedum morganianum est originaire du sud du Mexique et du Honduras. C’est une plante d’intérieur vraiment facile qui convient à tous les jardiniers, les débutants comme les experts en passant par tous ceux qui oublient d’arroser leurs plantes. L’orpin de Morgane est super décoratif, s’installe dans n’importe quelle pièce. Mieux vaut l’installer en suspension pour bien profiter de ses longues tiges pendantes qui me font un peu penser à des dreadlocks ! 

Attention, feuilles fragiles !

Pas de problème pour l’installer dehors en été, mais, prenez garde, les feuilles pruineuses cassent facilement. Un gros coup de vent, des chocs répétés contre une façade ou un mur et votre queue-d’âne risque de souffrir. D’un autre côté, il se multiplie aisément, donc, pas de panique, vous ferez des boutures de feuilles.  

Sedum morganianum - Hortus Focus

©Isabelle Morand

 

 

Fiche de culture de Sedum morganianum

  • Type : plante succulente.
  • Famille : Crassulaceae
  • Rusticité : on trouve différentes informations, entre 7 °C et – 5°C. Honnêtement, je n’en sais rien, je n’ai jamais laissé le mien dehors même à titre d’expérience ! Pas envie de le perdre. 
  • Dimensions : s’il se plaît, l’orpin de Morgane peut cascader sur 1 m minimum ! On peut en garnir des balcons, comme sur notre photo prise à Taormine, en Sicile. 
  • Exposition : soleil direct, mais il peut aussi supporter une lumière tamisée.
  • Substrat : léger et surtout très bien drainé. Installez une bonne couche de billes d’argile ou de pouzzolane dans le fond du pot. 
  • Arrosage : au printemps et en automne, laissez sécher son substrat entre deux arrosages. Arrosage occasionnel en hiver, il peut rester au sec. En revanche, ne le noyez pas, ne laissez pas de soucoupe pleine sous son pot, car les racines pourrissent vite. 
  • Floraison : fleurs roses ou écarlates à la pointe des tiges , au printemps. Mais, sous nos latitudes, ce n’est pas très courant. 
  • Rempotage : tous les deux ou trois ans.
  • Engrais : pas besoin. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial