Cette très vieille variété est connue sous de très nombreux noms : Haricot du Saint Sacrement, Haricot du Bon Dieu, mais aussi Haricot du Saint-Esprit à œil rouge (!) ou Nombril de bonne sœur… Des noms accompagnés d’innombrables légendes qui entourent ces grains qui, il est vrai, sont chacun ornés d’une tâche en forme d’ostensoir ! 

Un haricot comme les autres !

Avant de passer aux légendes, petit portrait de ce haricot à grains étrange : c’est un haricot à rames, les gousses contiennent entre 4 et 10 graines de type coco. Les grains ont un petit goût de noisette. À semer de début mai à mi-juin, en poquet tous les 50 cm. D’une excellente qualité gustative, il se cuisine sans souci en soupe, en salade, etc. 

Les précieux haricots d’Arthur Mousty

Haricot du Saint Sacrement - Hortus Focus

©Annick Boidron / Au jardin des quatre moineaux

Annick Boidron, jardinière belge, qui anime l’excellent blog “Au jardin des quatre moineaux” a planté, récolté dans son jardin ce haricot du Saint Sacrement. Elle est intarissable sur ces grains qui lui ont été offerts par un jardinier – aujourd’hui disparu – de son village : “Arthur Mousty, grand amateur d’histoire, était aussi de son vivant un jardinier éclairé. C’est de lui que je tiens mes précieux haricots ostensoirs. Quand il m’a confié un petit sachet de haricots ostensoirs, Monsieur Mousty, qui était plutôt de nature joviale, a pris un ton solennel. J’ai bien compris qu’il ne fallait pas rigoler avec ces haricots-là. Je l’ai appris bien vite : ces haricots sont en quelque sorte sacrés. Monsieur Mousty m’a raconté leur origine :

C’était au début de la guerre à Bellevaux. L’arrivée des Allemands était imminente et on se souvenait encore des atrocités qu’ils avaient commises en 14. Alors le curé voulut sauver le seul objet précieux de son église : l’ostensoir.

Pris de court, il l’enterra dans son jardin puis planta des haricots par-dessus.

haricots du saint sacrement - Hortus Focus

©Annick Boidron / Au jardin des quatre moineaux

À la fin de l’été, lorsqu’il écossa ses haricots, le curé fut émerveillé de découvrir sur les fèves blanches, la trace de l’ostensoir qui était enterré en dessous.

Sans aucun doute, c’était un signe du Seigneur.

Un ostensoir, pour eux qui l’ignoreraient, est un objet religieux qui sert à présenter une hostie consacrée c’est à dire, selon la religion catholique, le corps de Jésus (si j’ai bien tout compris). Je ne sais pas s’il croyait à cette histoire, j’en doute un peu. Mais il prenait un grand plaisir à la raconter. Les années qui ont suivi, et jusqu’à aujourd’hui, j’en sème chaque année.”

D’autres légendes situent l’acte du prêtre pendant la Révolution française, mais aussi pendant la guerre de Cent Ans… 

Haricot du Saint Sacrement - Hortus Focus

©Graines Baumaux

Comment se procurer ce haricot du Saint Sacrement ?

Cette année, le haricot du Saint Sacrement ramant est vendu par Graines Baumaux. Le catalogue précise que cette variété est destinée exclusivement aux jardiniers amateurs et appartient aux “variétés dont les produits récolte sont principalement destinés à l’auto-consommation” (arrêté du 23 janvier 2012 modifiant le Catalogue officiel des espèces et des variétés de plantes cultivées en France – Semences de plantes potagères et maraichères-). 

Sinon, misez sur le troc, les échanges… 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial