C’est quoi un semis en poquet ?

©istock

On sème en ligne, à la volée ou en poquet. Le poquet consiste à semer plusieurs graines dans le même trou. Un geste ultra-simple à appliquer pour les semis de grosses graines (liste dans cet article).

Pourquoi semer en poquet ?

Parce que c’est efficace et facile pardi ! Mais surtout, car, avec les grosses graines, la réussite du semis est plus aléatoire. En semant plusieurs graines dans la même poche (“poque” en picard !), on obtiendra forcément au moins une ou deux germinations. Et si toutes les graines germent, il suffira si besoin d’éclaircir le semis, c’est-à-dire de ne garder qu’un ou deux plants. 

Comment semer ?

Faites un trou d’une dizaine de centimètres de profondeur (grand, grand maximum). Arrosez copieusement. Déposez les graines. Rebouchez sans tasser. N’arrosez pas. 

Graines de capucines et de tournesol. ©elf911

Que sème-t-on en poquet ?

  • Les fleurs grimpantes annuelles : capucines, ipomées, pois de senteur, tournesols, haricot d’Espagne. Espacez les piquets de 30 à 40 cm. À semer le long d’un grillage ou au pied des tuteurs d’un tipi. Personnellement, je n’éclaircis pas ces semis. 
  • Les cucurbitacées : concombres, cornichons, courges, potirons, courgettes, melons… Déposez 3 ou 4 graines dans chaque trou (comme ce sont des plantes à grand développement, comptez entre 70 et 80 cm entre chaque poquet). Attendez la levée et éclaircissez. Gardez un seul plant, ça suffit.   
  • Les légumineuses : haricots, petits pois, pois chiches, lentilles sont à semer par 4 ou 5 graines. Pour les fèves, comptez 2 à 3 graines, c’est suffisant. Vous n’êtes pas obligés d’éclaircir. 
  • Les poirées (famille des Amaranthacées) : semer 4 à 5 graines tous les 40 cm. 

 

 

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

261 Shares 4.7K views
Share via
Copy link