C’est une bonne période pour vous lancer dans le compostage. Vous pourrez recycler une grande partie de vos déchets ménagers et de jardin, et ce même dans un petit jardin. Voici comment faire son compost et les erreurs à éviter !  

Composteur palettes - Hortus Focus

©Awakenedeye

Faut-il absolument acheter un composteur dans le commerce ?

Non, ce n’est pas obligatoire. Vous pouvez effectivement acheter un composteur en bois ou en plastique, qui s’intégrera bien à la taille de votre jardin. Mais vous pouvez aussi le bricoler vous-même ! Récupérez 4 palettes, assemblez-les solidement et installez le composteur directement sur la terre, à l’ombre. Si vous avez la chance d’avoir un grand jardin, un “meuble” n’est pas obligatoire. Dissimulez votre ou vos tas de compost par une petite haie par exemple. 

Comment ensuite faire son compost ?

Il faut ensuite alterner les couches de matières vertes et de matière brunes. 

  • Matières vertes : tontes de gazon, épluchures de fruits et de légumes, fleurs et plantes fanées, marc de café, sachets de thé… 
  • Matières brunes : feuilles mortes, déchets de taille (pas trop gros), copeaux de bois, paille…

Remuez votre compost à la fourche deux à trois fois dans l’année.

Surveillez son taux d’humidité. Il ne doit être ni détrempé, ni sec.

  • S’il est détrempé, vous le saurez vite : ça sent mauvais, car il fermente ! Dans ce cas, aérez-le à la fourche-bêche et rapportez des matières brunes. Si vous n’en avez pas sous la main, ajoutez du carton d’emballage coupé en petits morceaux, tout devrait se rééquilibrer rapidement. 
  • S’il est sec, arrosez-le, de préférence à l’eau de pluie. 

Un compost est prêt à être utilisé dans un délai entre 6 et 18 mois. 

Lombricomposteur - Hortus Focus

©jufagundes

Quelle est la différence entre composteur et lombricomposteur ? 

Le lombricomposteur est un petit meuble facile à installer sur une terrasse, un balcon et même dans une cuisine, dans un appartement. Il se compose de trois parties : 

  • En haut, on place toutes les épluchures de légumes. Des vers de compost vont se charger de les décomposer. 
  • Au milieu : le résultat ! Le lombricompost, une espèce de poussière brunâtre, très riche en éléments nutritifs pour les plantes.
  • En bas : le jus de compost ou thé de compost, un super fertilisant pour vos plantes en pot. Attention, il ne faut pas l’utiliser pur, mais le diluer. 1 L de lombricompost pour 10 L d’eau. 

 

 

Pour commander notre “Lombrithé N°5”, le fameux jus de ver de terre d’Hortus Focus, c’est ICI

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial