C’est le cousin du kiwi. Le kiwaï est, lui aussi, une liane vigoureuse originaire d’Asie, et très productive. Les fruits sont plus petits et délicieux. Les conseils de culture de Frédéric Lantin, qui produit ces plants de kiwaïs et kiwis en Anjou.

Hortus Focus :  quelles sont les différences entre un kiwi et un kiwaï ?

Frédéric Lantin (Ribanjou) : le kiwaï (Actinidia arguta) est un proche cousin du kiwi (Actinidia déliciosa). On trouve bien plus de variétés autofertiles chez les kiwaïs, et on n’a donc pas à en planter un pied mâle et un pied femelle pour avoir des fruits. Chez les kiwis, on a deux ou trois variétés auto fertiles, mais la production n’est pas extraordinaire. 

Actinidia arguta - Hortus Focus

@Seven75

Quand récolte-t-on les kiwaïs ? 

Leur maturité est beaucoup plus précoce que celle du kiwi. Selon les variétés, les fruits se ramassent de début septembre jusqu’aux gelées. On peut donc manger le fruit sur pied, contrairement au kiwi. Le premier à pouvoir être récolté, c’est le kiwaï à fruit rouge allongé. Il a un petit côté prune, un peu d’acidité et un parfum très sympathique. Vient ensuite le type vert rond qui produit un fruit beaucoup plus sucré vers début octobre. La récolte se prolonge jusqu’aux premières gelées. Enfin, le dernier, c’est le type vert allongé. Il fait les plus gros fruits, très très sucrés, mais il donne moins que les deux autres. Je ne vous conseille pas ce dernier type si vous jardinez dans une région où les hivers arrivent vite, la maturité et la récolte peuvent être compromises en cas de coup de froid. 

Comment mange-t-on le kiwaï ?

Pas besoin de les peler, on les passe sous l’eau, et on les mange frais avec la peau. Vous verrez, c’est beaucoup moins acide que le kiwi. 

Actinidia arguta - Hortus Focus

Kiwaï rouge long ©Hortus Focus

Quand planter Actinidia arguta ? Comment le cultiver ? 

  • La plantation d’automne est toujours à privilégier, car la plante s’implante toujours mieux en terre encore chaude. Dans les régions à hiver tardif, mieux vaut planter en mai.
  • Mes conseils de culture pour la suite : les premières années, ne négligez surtout pas l’arrosage. Le feuillage est large, important, et à besoin d’eau.
  • Donnez-lui régulièrement aussi du compost.
  • Ne taillez pas les plantes avant la quatrième ou la cinquième année. Tant que la plante n’a jamais fructifié, on ne taille surtout pas. Après, on peut associer taille de printemps, d’été ou d’hiver, selon la forme que l’on veut donner à la plante. 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial