Vers le site Giverny-Fondation Claude Monet Vers le site Vilmorin Vers la boutique d’Hortus Focus
rosier 'Blush Noisette'
Isabelle Morand

8 rosiers pour la mi-ombre

Ils ont besoin d’au moins 4 à 5 heures de soleil par jour pour s’exprimer et embellir un coin de votre jardin. Certains préfèrent même franchement être à l’abri du soleil ardent. Voici notre sélection de rosiers pour la mi-ombre. 

‘Blush Noisette’

Il fait partie des meilleurs rosiers pour la mi-ombre. Remontant jusqu’à la toute fin de l’automne, parfumé (senteur bien perceptible de girofle), peu épineux, ‘Blush Noisette’ épanouit des fleurs rose tout tendre qui virent au rose pâle. Chaque fleur peut compter environ 35 pétales. À cultiver en grimpant sur une pergola, un obélisque, ou en grand rosier arbustif. Pas de souci si vous l’installez non loin d’un passage, car il est très peu épineux

rosier 'Blush Noisette'
©Isabelle Morand / Jardin du Presbytère

‘Francis Lester’

Il est non remontant, mais quel grand costaud puisqu’il peut grimper jusqu’à 6 mètres ! Obtenu en 1946, cet hybride de Rosa moschata est une merveille capable de recouvrir rapidement une cabane de jardin ou n’importe quelle structure que vous souhaitez habiller. Il fleurit en centaines de petites fleurs semblables à celles de l’églantier, regroupées en bouquets de 20 à 50 boutons environ. Les fleurs de ‘Francis Lester’ s’ouvrent blanc rosé et finissent blanc pur. En hiver, le spectacle de ses fruits vermillon est appréciable. Bien parfumé. 

rosier 'Francis Lester'
©Isabelle Morand

‘Graham Thomas’

Le rosier à fleurs jaunes sans doute le plus planté. Il s’agit d’une obtention (1983) de David Austin. Cette variété de rose a été baptisée en l’honneur de Graham Thomas, grand défenseur du patrimoine horticole anglais, disparu en 2003. Ce rosier arbustif au parfum plutôt discret offre de grosses fleurs à 45 pétales, au jaune incomparable. Le parfum est plutôt discret même si un expert en parle en ces termes : “un frais parfum de thé, rafraîchi d’une pointe de violette” (mouais). Évitez de l’installer dans un passage, car il est très épineux. Plantez-le de préférence en isolé et pas contre un mur, car il est sensible au marsonia.

rosiers pour la mi-ombre : rosier 'Graham Thomas' - Hortus Focus
©Isabelle Morand

‘Kiftsgate’ 

Un conquérant qui peut être planté au soleil comme à mi-ombre. Il a été découvert en 1954, en Angleterre, dans les jardins de Kiftsgate Court. Situés dans le Gloucestershire, ces jardins ont une particularité. Ils ont été créés par une femme (Heather Muir), repris par une jardinière (Diana Binny) et sont aujourd’hui entretenus par une femme (Anne Chambers). Ce rosier sarmenteux, très vigoureux, adore crapahuter sur des supports et même dans les arbres (jusqu’à 6 à 7 mètres. Les fleurs sont petites, simples, avec de belles étamines dorées. Feuillages et fruits sont décoratifs à l’automne. Parfum léger. 

rosiers pour la mi-ombre : rosier 'Kiftsgate' Hortus Focus
©Isabelle Morand

‘Paul’s Himalayan Musk’ 

Des pompons tout ébouriffés, doubles, rose tendre et un tempérament de feu ! Ce rosier liane, super épineux, pousse très vite et file à l’assaut des arbres. C’est sa nature : il grimpe, il escalade ! ‘Paul’s Himalayan Musk’ n’est pas remontant, mais on s’en fiche ! Son parfum est on ne peut plus discret, mais on s’en moque ! Un dernier atout ? Ses nombreux fruits à l’automne. 

rosiers pour la mi-ombre : Rosier 'Paul's Himalayan Musk'
©Oursana / CC-BY-SA

‘Jacques Cartier’

C’est un rosier ancien dont les qualités ne sont plus à prouver. Remontant, très parfumé, ‘Jacques Cartier’ forme un buisson épineux. La forme de ses fleurs doubles, roses, en coupe rappelle celle de certaines pivoines. Baptisé en hommage au célèbre navigateur et explorateur français qui explora le Canada, ce Portland est recommandé aux jardiniers en quête de rosiers pour la mi-ombre. Il est parfumé, remonte très correctement à l’automne.

rosiers pour la mi-ombre : Rosier Jacques Cartier
©Salicyna / CC-BY-SA

‘Rambling Rector’

Peut-être le plus vigoureux de tous les rosiers pour la mi-ombre… Imaginez ! Ce rosier liane est capable de produire des tiges de plus de 5 m de long par an ! Cette force de la nature peut recouvrir une construction pas très esthétique, cavaler dans des arbres ou garnir un mur. Il fleurit en bouquets de petites roses toutes blanc crème bien parfumées. Bon, il n’est pas remontant, mais on le lui pardonne tant sa floraison est exceptionnelle. Les oiseaux apprécient ses petits fruits orange à l’automne. 

rosiers pour la mi-ombre : rosier 'Rambling Rector'
©MM / CC-BY-SA

‘Buff Beauty’

Ses jolies fleurs couleur chamois clair sont sublimes. En passant, elles s’éclaircissent jusqu’à devenir crème. ‘Buff Beauty’ peut être cultivé en buisson, mais également sur tige ou palissé. Son parfum est présent, il ne fructifie pas, mais il apporte délicatesse et douceur au jardin. Il fleurit abondamment en mai-juin et remonte correctement en été et jusqu’au début de l’automne. 

rosiers pour la mi-ombre : Rosa 'Buff Beauty'
©marinowifi

 

Ces rosiers pour la mi-ombre ne sont pas raretés. Vous la trouverez chez la plupart des producteurs et pépiniéristes spécialisés en rosiers. Ils sont disponibles l’hiver en racines nues et toute l’année en conteneurs. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial