Désolée les ami-e-s belges, mais je vous le dis cash : je déteste ce fichu chou de Bruxelles ! Quand j’en vois au marché, j’ai quasi la nausée. Et en boite de conserve, quelle horreur ! Vieux souvenir de cantine où ils étaient la pire des punitions… 

chou de Bruxelles

©Compuinfoto

En fait, c’est la faute aux Italiens…

Voilà pourquoi je ne vous en veux pas à 100%, ami-e-s belges : contrairement à ce que son nom indique, le chou de Bruxelles ne vient pas du plat pays, mais d’Italie. Il serait un vague descendant du chou de Milan. Mouais, donc, le gros chou pommé transalpin serait un aïeul de ces stupides boulettes vertes. Je n’ose y croire…

En revanche, les Belges, là où je vous en veux vraiment, c’est d’avoir réussi à cultiver, et ce dès le XVIIe siècle, un chou à la verticale. Pour rentabiliser l’espace et nourrir la population, les maraîchers de Saint-Gilles ont fait pousser le chou en hauteur. Alors, c’est malin, mais franchement, ils ont créé un légume très, très laid. Des verrues joufflues accrochées à une tige hideuse surmontée d’une espèce de toupet de feuilles ridicules…

chou de Bruxelles

©Fang Zheng

Je préfère manger à la cantiiiineee… 

Ben non ! Je crois bien que de la 6e au bac, il y avait une fois par semaine des choux de Bruxelles à la cantoche. Aussi appétissant que le boudin collé à sa purée. Aussi attirant que les macédoines faites de légumes aux couleurs fluo et empêtrées dans de la mayo dégueu. Ferme les yeux, lecteur… Imagine-toi passer la porte de la cantine et sentir te parvenir des effluves de chou de Bruxelles bouillis.

Tu “vois” déjà l’assiette où stationnent ces petites horreurs, parfois figées dans une sauce à la composition inconnue. Tu pousses ton plateau en évitant de respirer. Tu dis à la dame de service : “Non, merci bien”. Elle te répond : “Allez, un petit peu”. T’as pas envie d’embrouilles, tu dis “Juste un ou deux, alors”.

Et dans ta tête, tu parles aux petites horreurs : “Bientôt, la poubelle, les gars…”. Et c’est comme ça, effectivement, qu’on gaspille la nourriture. Mais c’est soit eux dans la poubelle, soit toi qui vomis dans la poubelle (ce qui revient au même au final…)

T’as déjà essayé de farcir un chou de Bruxelles ?

Histoire de ne pas mourir idiote, j’ai essayé – à plusieurs reprises – de vaincre mon dégoût. Frais, en boite, surgelés, ils sont tous passés à la casserole ces bons sangs de choux de Bruxelles. Sans succès. J’ai même essayé de les farcir ! Pas simple et ça s’est terminé en carnage sur le plan de travail et crise de jurons façon Capitaine Haddock en grande forme. Donc, le chou de Bruxelles, c’est définitivement NON !

PS : mes enfants adorés, vous devriez m’élever une statue pour vous avoir évité d’avoir à manger ces petites horreurs. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial