Vers Helloasso

Le géranium livide

géranium livide
Tom Meaker

Son nom vernaculaire, géranium livide, ne fait pas très envie… Et c’est dommage, car Geranium phaeum est une super plante vivace très solide et fidèle, parfaite pour les zones ombragées. 

Mais pourquoi livide ?

J’ai cherché une explication, car le nom vernaculaire ne me semblait pas très cohérent, puisque phaeum vient du grec « phaïos » qui signifie brun sombre. Les fleurs de ce géranium sont effectivement sombres sur le type, donc pas livides. Il faut donc chercher l’explication dans son feuillage. En botanique, livide (lividus) est utilisé pour qualifier des feuillages bleutés. Vous remarquerez que le feuillage n’est pas plus bleuté qu’il n’existe de beurre en branches !

Bref, le géranium livide n’est pas… livide et d’ailleurs il se nomme phaeum. En conclusion, les chemins de la botanique sont parfois vraiment impénétrables… Dans certaines régions, on l’appelle géranium noirâtre, ce qui paraît tout de même plus juste ! 

géranium livide
©Alexander62
géranium livide
©Isabelle Morand

Un super géranium

J’ai longtemps hésité à planter des G. phaeum dans mon jardin. Puis, ayant désormais créé des zones plus ou moins ombragées, ils ont fini par entrer dans ma jungle. Depuis, on fait drôlement bon ménage. J’adore les couleurs plus ou moins sombres des fleurs (les variétés permettent ce choix), la hauteur des fleurs (30 à 70 cm) la facilité de culture et l’adaptabilité de cette plante.

Les fleurs semblent former une multitude de petites tours de guet quand ce géranium livide est planté en bordure ou au milieu des massifs ombragés. Les fleurs sont pendantes, les étamines tournées vers le sol. Il fait superbement le lien entre d’autres plantes vivaces. Et ce géranium livide remplit aussi parfaitement sa mission de couvre-sol grâce à un feuillage généreux (il est souvent maculé de petites taches brun chocolat).

Geranium phaeum – Fiche de culture

  • Famille : Géraniacées.
  • Type de végétation : vivace à feuillage caduc.
  • Exposition : ombre, mi-ombre.
  • Sol : peu importe la nature, mais restant frais (arrosez en période de sécheresse).
  • Floraison : mai-juin. Rabattre pour provoquer une nouvelle floraison.
  • Plantation : printemps ou automne.
  • Rusticité : excellente.
  • À associer avec : fougères, hostas, épimédiums….

Les variétés à adopter sans hésiter

‘Samobor’ : fleurs rouge-grenat, supporte même l’ombre sèche, feuillage semi-persistant. H. : 75 cm. 

‘Lily Lowell’ : les fleurs sont vraiment violettes, floraison très généreuse. H. 80 cm.

‘Margaret Wilson’ : une variété rare produite par la Pépinière de la Roche Saint-Louis. Feuillage vert veiné de blanc, fleurs pourpres.

Geranium Samobor
©Oleg Marchak
géranium mourning widow
©Lochner_Norbert

‘Mourning Widow’ : traduction du nom de cette variété « Veuve en deuil ». Passez par-dessus son nom ! C’est une merveilleuse variété aux fleurs pourpres tirant vers le noir. Floraison mai-juin. H. 60 cm. 

‘Springtime’ : les fleurs sont pourpre moyen. C’est une variété intéressante avant tout pour son feuillage panaché au printemps (il arbore alors des taches pourpres et crème). 

‘Album’ : oui, il peut fleurir en blanc aussi. Je le trouve beaucoup moins intéressant, mais il peut plaire à certains d’entre vous… 

‘Adoué’ (obtention Le Jardin d’Adoué) : variété remarquable par son feuillage marqué de larges zébrures brunes. 

‘Raven’ : plus compacte que d’autres variétés (environ 40 cm de haut et 30 cm de large). Monique Chevry, du Jardin d’Adoué, conseille de le planter en compagnie de benoîtes à fleurs claires et de narcisses.

geranium phaeum album
©Skymoon 13
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

géranium livide
Share via
Copy link
Powered by Social Snap