Tout sur… les pivoines arbustives

Pivoine rockii
s1murg

Lutea, rockii, suffruticosa… Ce sont des pivoines qui font du bois, sont très poussantes et offrent de grosses fleurs. Thierry Lesaffre les cultive à Aubers, dans le Nord. Ses conseils pour bien choisir, planter et profiter des pivoines arbustives.

Les caractéristiques communes à toutes les pivoines arbustives

  • Ce sont des Paeonia qui font du bois. 
  • Elles ont besoin d’un peu plus de place que les herbacées. Elles occupent environ 1 m2 et mesurent environ 1,5 m au bout de 10 à 15 ans.
  • Elles fleurissent de mi-avril à fin mai.
  • Ces plantes tolèrent aussi bien le soleil que la mi-ombre et ont vraiment bon caractère : pas besoin de les pailler, ni de les tailler, ni de les protéger en hiver. 
pivoine arbustive
©Isabelle Morand
  • Patience : elles mettent du temps à s’installer vraiment. Les deux ou trois premières années, mieux vaut savoir qu’elle ne fleurira sans doute pas. Ou alors, vous aurez des fleurs rikikis. Mais elle se rattrape largement les années suivantes. Une pivoine arbustive bien nourrie, plantée depuis 7 ou 8 ans, peut produire 50 à 60 fleurs, voire plus !
  • Comme chez les herbacées, on trouve tout type de fleurs : simple, double, semi-double, très double, unicolore ou bicolore. Le choix est immense.
  • Il faut juste enrichir la terre une fois par an en hiver, car les matières organiques se dégradent mieux en période hivernale. Les engrais sont donc assimilés par la plante lorsqu’elle en a besoin, avant sa floraison.
  • Autre geste qui leur fait du bien : un petit nettoyage quand le bourgeon va libérer de nouvelles tiges. Il peut y avoir un peu de bois mort et on vient juste tailler cette petite partie de bois mort.

Les pivoines Rockii 

Elles font partie des pivoines arbustives et fleurissent plutôt mi ou fin avril. On les reconnaît très facilement grâce à leur macule (le fond du pétale est plus coloré). 95% des rockii sont blanches avec des macules noires ou fuchsia très foncé, parfois rose et rarement rouge. Les fleurs simples sont majoritaires, mais il existe aussi des formes très doubles. 

La particularité des P. rockii : leur parfum. Elles exhalent des senteurs de muguet, de lilas, de rose. 

Ce sont des plantes très poussantes et elles peuvent atteindre 1,8 m de haut.

Pivoine arbustive
'Chinese Dragon' ©Isabelle Morand
Pivoine arbustive
©Janny2

Paeonia suffruticosa

Les Paeonia suffruticosa sont différentes en fonction de leur origine. Les chinoises et les japonaises ont les mêmes ancêtres, mais elles ne se ressemblent pas. Les P. suffruticosa chinoises sont plus ramassées, les fleurs sont plus doubles et le feuillage n’a rien de particulier. Les japonaises ont des feuillages plus déchiquetés, plus colorés avec des fleurs beaucoup plus grosses, simples ou semi-doubles. 

Paeonia lutea

Les P. lutea sont des botaniques qu’on a beaucoup utilisées pour l’hybridation avec des P. suffruticosa pour créer de nouvelles variétés qui portent des fleurs à tendance jaune . ‘Souvenir de Maxime Cornu’, par exemple, fait une fleur sublime dans les tons jaune orangé légèrement infusé de rose. Cette variété a gardé de sa maman le gène lutea. 

Paeonia lutea
©Isabelle Morand

Des feuillages différents

On trouve dans les arbustives des plantes qui ont des feuillages, je dirais ambré, fumé, ce qui fait un contraste intéressant avec la couleur des fleurs. Je pense en particulier à ‘Yachiyo-stubaki’ dont le feuillage est couleur d’ambre mais aussi ‘Kao’ qui en plus d’une fleur de 25 centimètre offre d’un feuillage également ‘« fumé » avec des tiges rouges.

Hybride P. lutea
'L'Espérance', hybride de P. lutea ©Isabelle Morand

Hybridations et créations maison

Thierry Lesaffre est le papa de quelques nouvelles pivoines, notamment des P. rockii très doubles. « Une de mes créations se nomme ‘Cœur de maman’. Une autre, ‘Doudoune’, c’est le surnom de ma sœur. Elle fait des fleurs doubles, blanches avec un fondu rose ; elle sent le muguet. »

La pivoine la plus étonnante pour Thierry

Elle s’appelle ‘Full House’. Je l’ai faite venir d’Australie et je l’ai acclimatée sans aucun problème. Elle est orange, tellement orange ! Je n’avais jamais vu une couleur comme cela chez une pivoine !

Les pivoines Itoh

Nous avons consacré un article à ces pivoines. Vous pouvez le lire ICI ! 

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

287 Shares 1.8K view
Share via
Copy link