Vers Helloasso

L’olivier de Bohème ‘Quicksilver’

Les jardins de la Mansonière
Isabelle Morand (Jardins de la Mansonière)

Coup de foudre lors d’un reportage dans les Jardins de la Mansonière ! Il ne faisait pas très beau, mais il a suffi de quelques rayons pour révéler toute la beauté de cet olivier de Bohème. Depuis je rêve d’avoir cet Eleagnus angustifolia ‘Quicksilver’ au jardin, mais c’est toujours la même rengaine : y’a plus de place !

Mais c’est quoi ce petit arbre qui brille au soleil ?

Comme on ne peut pas tout savoir, j’avoue n’avoir jamais vraiment prêté attention à cet arbuste ! Pourquoi ? Sans doute parce que j’ai du le croiser mal mis en valeur ou par temps moche, en tout cas insignifiant. Et puis en terminant la visite du jardin avec Michèle Manson, l’illumination. Comme la citrouille de Cendrillon se transforme en carrosse d’un coup de baguette magique, l’arbuste apparemment banal s’est révélé une merveille grâce au soleil qui a réussi à percer les nuages.

arbuste à feuillage lumineux
©Isabelle Morand

Moi : « Mais c’est quoi cette beauté ? ».

Michèle : « Tu ne connais pas ??? C’est un olivier de Bohème ‘Quicksilver’ ».

Moi (pas fière) : “Ben non, zut alors” (vous noterez la pauvreté de mon vocabulaire sur le coup et vous avez raison !)

‘Quicksilver’, le bien nommé

De retour à la maison, je me suis donc penchée sur le cas de cet Eleagnus sublime. Qu’apprends-je ? Son feuillage gris argenté super lumineux est caduc, il pousse vite (top !), il fleurit en petites étoiles jaunes parfumées et mellifères (bien) suivies de fruits recouverts d’une pruine. Et quoi d’autre ? Les fruits sont comestibles (elle est pas belle la vie ?). 

Olivier de Bohème – Eleagnus angustifolia ‘Quicksilver’ – Fiche de culture

  • Famille : Eleagnacées.
  • Type : arbuste à feuillage caduc.
  • Exposition : soleil (sauf brûlant l’après-midi), mi-ombre.
  • Sol : peu importe la nature, mais léger et drainé.
  • Rusticité : excellente.
  • Dimension adulte : entre 3 et 4 m. Attention ‘Quicksilver’ drageonne beaucoup plus que l’espèce type. Cultivez-le plutôt là où vous pourrez surveiller son pied et éviter qu’il fasse des bébés partout. 
  • Floraison : parfumée et mellifère.
feuillage gris argenté
©Isabelle Morand
fruit de chalef
©grandbrothers

Que faire des fruits ?

De la confiture ou de la gelée paraît-il, car je n’ai pas essayé. Si vous avez des recettes, je suis preneuse. Les fruits les plus utilisés sont ceux d’Eleagnus multiflora qu’on appelle Goumi du Japon. Les fruits sont petits et acidulés, riches en vitamines et en antioxydants.

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les jardins de la Mansonière
Share via
Copy link
Powered by Social Snap