Orchidée : comment cultiver le Cattleya

Cattleya Waikiki Gold
Didier Hirsch

Le cattleya fait partie des orchidées faciles à cultiver. Ses fleurs sont souvent parfumées et la floraison dure entre 15 jours et un mois et demi. Voici les conseils du spécialiste Philippe Lecoufle pour adopter et cultiver le cattleya.

Des fleurs magnifiques

Le cattleya produit une à deux pousses par an. C’est une moyenne, car une grosse plante peut produire 3 à 4 tiges. Dans chaque pousse se développe une spathe d’où émergent des boutons puis des fleurs. La durée de floraison minimum, c’est quinze jours, mais un mois et demi, c’est possible aussi. Tout dépend de la température.

Les fleurs sont magnifiques, impressionnantes. Et chaque variété parfumée exhale une senteur différente. Pour Philippe, « quand on entre dans une serre pleine de cattleyas, c’est enivrant. Moi, je ressens toujours une sensation incroyable de bien-être. »

Cattleya
©Isabelle Morand

Faut-il les rempoter souvent ?

Je conseille de les rempoter tous les deux ou trois ans, en prenant à chaque fois un contenant un peu plus grand.

Comment bien rempoter un cattleya ?

Retirez la partie arrière de la plante. Ou bien serrez cette partie arrière le long du nouveau pot pour laisser la possibilité à de nouvelles pousses se développer.

Cattleya labiata
Cattleya labiata ©NancyAyumi

Dedans ou dehors, le cattleya ?

« Comme nous, c’est l’hiver dedans, l’été dehors ! ». Un appartement ou une maison, 12 mois sur 12, ce n’est pas l’idéal pour cette orchidée, mais comme bon nombre d’autres plantes, mais elle va s’adapter. En hiver, installez-là si vous le pouvez, derrière une fenêtre à l’est, du côté gauche de la fenêtre, car elle recevra du soleil longtemps. Si votre fenêtre est orientée sud, installez le cattleya non loin, protégée par un voilage. Si vous n’avez pas de voilage, reculez un peu la plante. En été, installez-la dehors à l’ombre. Elle peut supporter des températures jusqu’à 15°C. En dessous, il faut la rentrer.

Faut-il l’arroser souvent ? Beaucoup ?

Une plante sèche mourra moins vite qu’une plante trempée dont les racines vont être asphyxiées.

Quelques espèces et variétés de Cattleya

C. forbesii : espèce brésilienne. H. 50 cm environ en fleurs. Fleurs blanches, superbe labelle rose et orange.

C. trianae : espèce endémique de Colombie. Fleurs rose pâle, labelle orange et pourpre.

‘Waikiki Gold’ : grosses fleurs toutes jaunes.

‘Purple Cascade’ (Interglossa x Tokyo Magic) : Laeliocattleya

Laeliocattleya ‘Quo Vadis’ : des fleurs de 16 cm ! Un labelle rose pourpre, un peu brillant.

Cattleya forbesii
©Didier Hirsch

Comment lire les étiquettes des hybrides ?

Les cattleyas ont beaucoup été hybridés.

Laeliocattleya hybride de Laelia et Cattleya. Lc. sur les étiquettes

Rhyncattleanthe : Cattleya x Rhyncolarlia x Guarianthe. On le trouve aussi sous le nom Potinara.

Brassocattleya : intergénérique dérivé des genres Brassavola et Cattleya. Bc. sur les étiquettes.

etiquette orchidée
©Isabelle Morand

À voir !

Les orchidées Vacherot et Lecoufle possèdent une collection nationale de Cattleyas. Les serres anciennes peuvent être visitées deux à trois fois par an, uniquement lors de visites guidées.

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

152 Shares 1.5K view
Share via
Copy link