Tout sur la tomate du Vésuve – Piennolo del Vesuvio

Tomate du Vésuve
Tomate du Vésuve © Francesco Vignali

Aujourd’hui, nous avons décidé de vous parler de tomate. Mais pas de celle qui fait la fierté de votre voisin Bobby avec son kilo et demi gorgée de soleil (et qu’il n’ose d’ailleurs pas découper). On a choisi la tomate préférée des Napolitaines et des Napolitains la “Piennolo del Vesuvio”. Certes, elle est petite avec une peau très épaisse, mais bourrée de qualités !

Les pentes du Vésuve.
Les pentes du Vésuve. ©Francesco Vignali

La fin de l’été approche à grands pas. Finies les grosses chaleurs (quoique…). Cependant, la récolte des tomates continue. En effet, leur croissance, bloquée par les 40°C, se prolonge grâce au soleil et à la douceur du fond de l’air (Laïho, laïho !).

Une vraie personnalité !

La tomate du Vésuve (Solanum lycopersicum) est une variété très ancienne, originaire de Campanie en Italie. C’est une AOC, récoltée et conservée encore à l’ancienne. Elle est traditionnellement cultivée sur les pentes sombres et fertiles du Vésuve. Nourrie par le soleil et l’air marin humide, elle n’est quasiment pas arrosée. Elle n’est pas très grosse, rarement plus de 20 à 30 g. Elle possède une forme de poire se terminant par un téton. C’est une tomate à sécher, de saveur sucrée. Sa peau est effectivement très épaisse, sa chair très dense et son goût très intense ! Elle est faite pour la sauce tomate…

 

Tomate du Vésuve
©Dimitri Kalioris

Elles sont rouges, mais il existe aussi de rares variétés jaunes.

Tomate du Vésuve
©romanadr
Tomate du Vésuve
©Antonio Nardelli

Une vraie tardive !

La récolte commence, à pleine maturité, en juin et s’étend jusqu’en novembre, en fonction de l’exposition et de l’altitude. Traditionnellement, à Naples, ces petites tomates sont ensuite attachées et enroulées à la main autour de leurs propres branches pour former de grosses grappes. Puis, elles sont suspendues, dans un endroit sec et ventilé. Elles se conservent ainsi 6 mois pendant l’hiver, jusqu’à la récolte suivante !

Le secret ?

La tomate du Vésuve va garder sa fraîcheur pendant plusieurs mois et flétrir très lentement. En effet, elle contient très peu d’eau et du sucre : ça conserve ! Sa peau plus épaisse que les autres tomates va durcir et protéger d’éventuelles moisissures.

La reine des sauces !

Les Napolitain(e)s l’adorent ! Sa saveur sucrée assaisonne merveilleusement les pâtes (notamment les spaghetti), les poissons et les viandes. La tomate du Vésuve demande peu de cuisson, mais vous pouvez aussi la déguster séchée. Pelée et épépinée, sa sauce, nature, est inoubliable.

Tomate du Vésuve
©maxsol7

À table !

Spaghetti, Pomodorini del Piennolo del Vesuvio et palourdes…

Tomate du Vésuve
©Francesco Vignali

Vous voulez des graines ?

Encore peu de fournisseurs et de sites référencés. Cependant, la tomate du Vésuve se cultive comme les autres. Une précaution à prendre : comme elle vient du sud de l’Italie, ne la sortez pas trop tôt. C’est une grande frileuse…

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

175 Shares 6.3K views
Share via
Copy link