Tout sur l’arbre aux faisans

© Isabelle Morand

Facile à vivre l’arbre aux faisans ? Tout le monde le dit… J’ai failli ne pas y croire après en avoir perdu deux ! Le troisième essai a été le bon. Il pousse bien et produit des baies au goût de caramel (pas super fan, mais bon).

Mais pourquoi deux échecs avant la réussite ?

La faute à vouloir planter sans vraiment prendre en compte les besoins de la plante. Ça arrive à tout le monde, et surtout aux novices, ce que j’étais alors (ayé, bonne excuse trouvée !). Dans mon jardin, les deux premiers arbres aux faisans ont végété puis succombé en raison d’un manque de soleil. Les arbustes plantés non loin et à côté les ont privés du soleil indispensable à sa croissance. Erreur rectifiée avec le troisième qui reçoit le soleil qu’il lui faut, tout en bénéficiant de l’ombre légère dispensée d’un arbre de soie (Albizia julibrissin). Il se porte à merveille ! 

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Pourquoi j’ai persisté dans mon envie d’arbre aux faisans ?

  • J’adore sa floraison en bractées rouge pourpre et  de fleurs blanches en fin d’été.
  • C’est un bel arbuste qui ne prend pas trop de place : 2 m grand maximum. 
  • Parce qu’une copine m’a dit que les baies bien mûres ont un goût prononcé de caramel, et qu’elle les cuisinent en tarte avec des pommes. J’avoue n’avoir jamais essayé, mais c’est toujours bon à savoir…
  • Pour la couleur jaune orangé de son feuillage à l’automne.
  • Pour donner à manger aux faisans le jour où mon jardin en verra passer. Ce qui ne risque pas d’arriver quand on vit en banlieue… mais qui fait le bonheur des oiseaux. 

Taille indispensable

C’est un arbuste qui fleurit sur le bois de l’année. Il est donc nécessaire de le rabattre sévèrement au début du printemps pour obtenir un beau port érigé et un feuillage généreux de bas en haut. 

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Leycesteria formosa – arbre aux faisans – Fiche de culture

  • Famille : Caprifoliacées.
  • Type : arbuste à feuillage caduc ou semi-persistant
  • Exposition : soleil, mais pas brûlant. Attention au coup de chaud si vous jardinez dans le Midi. 
  • Sol : tout type de sol restant frais. Paillez le pied pour conserver la fraîcheur. 
  • Rusticité : – 15°C environ. 
  • Taille : début de printemps.
  • Multiplication : boutures en juin ou marcottage en septembre.
©Tony Baggett
©Tony Baggett

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

266 Shares 2.5K views
Share via
Copy link