Arbres. Vite, de l’ombre !

Arbres. Vite de l'ombre
Anna Pismenskova

C’est l’une des tendances de l’année. On veut des arbres ou des arbustes qui poussent vite pour faire rapidement de l’ombre, faire la sieste sans attraper de coups de soleil, déjeuner sans avoir besoin de se tartiner de crème… 

Le paulownia, champion du « vite, de l’ombre ! »

Originaire de Chine, c’est l’arbre de tous les records. En trois ans, l’arbre impérial peut atteindre 4 voire 5 m de haut. C’est la croissance la plus rapide sous nos latitudes. Il a de plus l’avantage de faire de très très grandes feuilles. Le paulownia pousse en toutes régions, au nord comme au sud, et forme donc rapidement un parasol naturel. Adulte, il atteint environ 10 m de haut pour une envergure de 5 à 6 m de large. C’est un arbre qui peut être recépé, c’est à dire coupé court (à 1 m de haut). Dans l’année qui suit, les nouvelles branches peuvent tout de même pousser de 2 à 3 m.

Les feuilles sont vraiment spectaculaires. Quand l’arbre est jeune, elles peuvent mesurer 40 à 50 cm de diamètre ! En vieillissant, l’arbre produit des feuilles plus petites (30 cm tout de même…). 

arbres, vite de l'ombre
©Matthias Rabbione

La cerise sur le gâteau…

La floraison printanière en grosses grappes de fleurs mauve lavande, à condition de ne pas tailler et encore moins de receper votre Paulownia. Ces fleurs sont légèrement mellifères, elles ne sont pas parfumées. La floraison fait penser à celle des jacarandas dans les pays chauds et sur la Côte d’Azur.

Arbres, vite de l'ombre
©Isabelle Morand

Les conseils de Michael Le Bret (Promesse de fleurs) 

  • Pensez à l’installer dans un endroit un peu protégé. Le seul point faible du paulownia, ce sont les bourgeons sensibles aux gelées printanières.
  • Vous pouvez le cultiver partout, excepté en zones où la température descend régulièrement en dessous de – 10°C.
  • Si vous cherchez un paulownia plus dressé qu’étalé, choisissez la variété ‘Fast Blue’.

L’albizia et son ombre légère

L’arbre de soie ou acacia de Constantinople est un familier de nos jardins, même au nord de la Loire. Au sud, on le cultive bien volontiers, car l’albizia supporte la chaleur, la sécheresse, ce qui en fait un arbre très intéressant dans la nouvelle donne climatique. Il est capable de pousser sans souci dans des terrains secs, et pauvres. Albizia julibrissin pousse vite et procure vite de l’ombre légère grâce à son feuillage très découpé. À partir de ces 5 ou 6 ans, il ne pousse pratiquement plus ou alors beaucoup moins vite. 

Arbres. Vite de l'ombre
©Isabelle Morand
Arbres. Vite de l'ombre
Albizia 'Summer Chocolate' ©Cristi Croitoru

La floraison estivale est spectaculaire en pompons soyeux rose genre barbapapa. Les petits plumeaux s’agitent au moindre souffle.

Il existe des arbres de soie à feuillage chocolat, mais, attention, ces variétés comme ‘Summer Chocolate’, sont moins résistants au froid (ils supportent – 7°C, c’est tout et encore, le coup de froid doit durer peu longtemps).

Les conseils de Michael Le Bret

  • C’est un arbre tout indiqué à installer pour faire de l’ombre légère sur une terrasse. Il pousse vite et ses dimensions sont vraiment raisonnables : 4 à 5 m de hauteur comme d’étalement. 
  • Les variétés à feuillage chocolat sont à réserver à la culture en zone côtière et régions douces. Ces variétés s’intègrent bien à des jardins contemporains.

Le mûrier à papier et son feuillage très original

On l’appelle aussi le mûrier d’Espagne ou le mûrier de Chine. C’est un petit arbre au port irrégulier, au feuillage rigolo, très décoratif, un peu en forme d’as de pique ! Broussonettia papyrifera, qui a longtemps été cultivé pour produire du papier, est une valeur sûre à installer dans les jardins où il fait sec. Il fleurit en mai juin (toutes petites fleurs rouges, non mellifères). Il est rustique jusqu’à – 12°C (protégez sa souche quand il est encore jeune). Il peut atteindre 8 m de haut et s’étaler sur 6 m environ.  

©Didier Hirsch
©Didier Hirsch

L’avis de Michael Le Bret

Il est assez proche du mûrier platane commun dans le sud, mais son feuillage est beaucoup plus intéressant. J’aime beaucoup la variété ‘Golden Shadow’ pour son feuillage vraiment doré.

Le gléditsia pour une ombre tamisée

De la même famille que l’acacia et l’arbre de soie (Albizia), le féviier d’Amérique adulte sera encore haut que large. Le Gleditsia offre une ombre légère. Parfait pour faire la sieste… ou pour planter des végétaux sous sa ramure. À condition de choisir une variété sans épines. L’espèce type est en effet très épineuse.

Arbres, vite de l'ombre
'Sunburst' à l'automne ©Tracie Michelle
Arbres, vite de l'ombre
Gleditsia en début d'automne @Isabelle Morand

Les variétés conseillées par Michael Le Bret

  • Gleditsia triacanthos ‘Rubylace’ : cette variété inerme offre un magnifique feuillage rouge-bronze au débourrement. Il est ensuite rouge-vert-bronze en été puis jaune d’or en automne.
  • G. triacanthos ‘Sunburst’ : j’aime beaucoup son feuillage doré au printemps, vert anis en été, et or cuivré à l’automne. Les fleurs sont parfumées. Lui aussi est inerme.
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Arbres. Vite de l'ombre
Share via
Copy link
Powered by Social Snap