Les rosiers de l’écran

C’est le moment de planter des rosiers (à racines nues ou pas). Comédiennes et comédiens ont parfois des rosiers à leur nom. Bienvenue chez les rosiers de l’écran !

‘Mathilde Seigner’

La comédienne a baptisé son rosier voilà quelques années lors de Journées de la rose à l’Abbaye de Chaalis. Grand arbuste ou petit grimpant (il peut monter jusqu’à 2,50 m), il offre des corolles très doubles, bien parfumées. Il remonte bien. (Creamelarosa, 2016).

roses du Rosier 'Mathilde Seigner'
©Jean-Lin Lebrun / Le jardin d'Élouise

‘Anny Duperey’

Ce rosier à fleurs jaunes est aujourd’hui un classique pour tous ceux qui aiment cette couleur. Des autres atouts de ce rosier formidable ? La floraison est précoce et remontante, de mai jusqu’aux gelées. Dim. : 1 m de hauteur pour 70-80 cm de large. Super résistant aux maladies. Culture possible en gros pot. (Meilland-Richardier).

rosier Anny Duperey
©Meilland-Richardier
©Roseraies Georges Delbard
©Roseraies Georges Delbard

‘Elie Semoun’

Le comédien n’est pas seulement le parrain de l’heuchère ‘Caramel’. Une obtention des roseraies Georges Delbard porte aussi son nom. Feuillage vert sombre (avec quelques ponctuations blanc crème). Les roses, larges s’épanouissent en bouquet rouge garance. Chacune compte une quarantaine de pétales et montre un cœur blanc à épanouissement. Comptez 1,20 de hauteur pour 80 cm d’étalement. Bien remontant. Seul regret : il n’est pas parfumé.

‘Line Renaud’ 

La comédienne aime tellement son rosier qu’elle l’a planté en très grandes quantités dans son jardin de la région parisienne. En bonne place, non loin de parterres où sont plantés des rosiers baptisés du nom d’autres vedettes et personnalités. Le rosier ‘Line Renaud’ fleurit de juin à octobre. Les fleurs sont rose indien. Quant au parfum, il mêle des notes d’agrumes, d’abricot, de framboise, de verveine et de cyprès. Bonne tenue en vase. (Meilland-Richardier)

rosier Line Renaud
©Meilland-Richardier

‘Lambert Wilson’

Obtenu par Jérôme Rateau, cet hybride moderne est un ravissement avec ses fleurs d’églantine aux dégradés de rose et jaune orangé. Il peut pousser jusqu’à 1,30 m environ. Remontant et parfumé. Récompensé par un premier prix au concours de roses de Paris Bagatelle en 2012. Notes de tilleul et de chèvrefeuille. (Roses André Eve).

rosier Lambert Wilson
©Isabelle Morand

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

126 Shares 2.8K views
Share via
Copy link