Calendrier lunaire du mardi 20 février

Murraya paniculata ©Listy Dwi

Que faire au jardin aujourd’hui ?

Beaucoup de travail au jardin aujourd’hui ! Taillez la glycine. Plantez des renoncules et les plantes grimpantes à fleurs comme les clématites. Divisez les touffes de perce-neige, replantez-en ailleurs ou offrez-en à vos voisins. 

Demain, jour fleurs puis feuilles.

Le calendrier lunaire d'hortus focus

Le dicton

Souvent à la Sainte-Aimée, la campagne est enneigée.

Bonne fête aux…

Aimée, Acmé, Aimie, Amata, Amica, Amicie, Ammie, Amy, Aziza, Cara, Darlene, Elita, Esmée, Kalila, Maitena, Nayeli, Electa

L’INFO

Histoire de France et d’arbres

En juillet 1970, le Président de la République française, Georges Pompidou écrivait à son Premier ministre, Jacques Chaban-Delmas :

Route bordée d'arbres
Morning Light and Shadows on a Tree Lined Rural Road in Grand Tetons National Park in Wyoming

[…] j’ai plusieurs fois exprimé en Conseil des ministres ma volonté de sauvegarder «partout» les arbres, cette circulaire témoigne de la plus profonde indifférence à l’égard des souhaits du président de la République. Il en ressort, en effet, que l’abattage des arbres le long des routes deviendra systématique sous prétexte de sécurité. Il est à noter que l’on n’envisage qu’avec beaucoup de prudence et à titre de simple étude le déplacement des poteaux électriques ou télégraphiques. C’est que là, il y a des administrations pour se défendre. Les arbres, eux, n’ont, semble-t-il, d’autre défenseur que moi-même et il apparaît que cela ne compte pas.

La France n’est pas faite uniquement pour permettre aux Français de circuler en voiture, et, quelle que soit l’importance des problèmes de sécurité routière, cela ne doit pas aboutir à défigurer son paysage. D’ailleurs, une diminution notable des accidents de la circulation ne pourra résulter que de l’éducation des conducteurs, de l’instauration de règles simples et adaptées à la configuration de la route, alors que la complication est recherchée comme à plaisir dans la signalisation sous toutes ses formes. Elle résultera également de règles moins lâches en matière d’alcoolémie, et je regrette à cet égard que le gouvernement se soit écarté de la position initialement prévue.

La sauvegarde des arbres plantés au bord des routes- et, je pense en particulier aux magnifiques routes du Midi bordées de platanes – est essentielle pour la beauté de notre pays, pour la protection de la nature, pour la sauvegarde du milieu humain.

Je vous demande donc de faire rapporter la circulaire des Ponts et Chaussées, et de donner des instructions précises au ministère de l’Équipement pour que, sous divers prétextes (vieillissement des arbres, demandes de municipalités circonvenues et fermées à tout souci d’esthétique, problèmes financiers que posent l’entretien des arbres et l’abattage des branches mortes), on ne poursuive pas dans la pratique ce qui n’aurait été abandonné que dans le principe et pour me donner une satisfaction d’apparence.

La vie moderne dans son cadre de béton, de bitume et de néon créera de plus en plus chez tous un besoin d’évasion, de nature et de beauté. L’autoroute sera utilisée pour les transports qui n’ont d’autre objet que la rapidité. La route, elle, doit redevenir pour l’automobiliste de la fin du XXe siècle ce qu’était le chemin pour le piéton ou le cavalier : un itinéraire que l’on emprunte sans se hâter, en en profitant pour voir la France. Que l’on se garde de détruire systématiquement ce qui en fait la beauté.

Veuillez agréer, mon cher premier ministre, l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Georges Pompidou

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

182 Shares 2K views
Share via
Copy link