7 rosiers galliques

Jamain

Rosa gallica, autrement dit la rose de Provins ou la rose de France, a donné naissance à une multitude de rosiers. Les obtenteurs s’en sont donné à cœur joie et les cultivars, obtenus à partir de ce rosier botanique et de son hybride ‘Officinalis’, se sont comptés par milliers. Beaucoup ont disparu, mais il reste de beaux rosiers galliques pour et dans nos jardins. Voilà nos préférés ! 

Leurs caractéristiques communes

  • Ils sont non remontants.
  • La floraison est généralement bien parfumée.
  • Ils forment des buissons bas couvrants.
  • Les maladies des rosiers les épargnent pour la plupart.

Rosa gallica var. versicolor 

Il s’agit d’une mutation de ‘Officinalis’ et elle est mentionnée pour la première fois dans une description de Charles de l’Écluse en 1583 avant d’être citée dans son Rariorum Plantarum historia (édition en 1601). Chaque corolle est semi-double et ce rosier à fleurs panachées a pendant longtemps été très recherché et donc très coûteux (mais ça, c’était avant !). Fleurs très parfumées. 

©Nicolette Wollentin
©Nicolette Wollentin

‘Cardinal de Richelieu’

Obtenue avant 1847 par Louis Parmentier (créateur de 800 variétés parmi lesquelles ‘Félicité Parmentier’ et ‘Belle Isis’), cette variété offre des fleurs très doubles, d’un mauve très foncé. Sa beauté compense la légèreté de son parfum. Indispensable dans un carré consacré aux roses galliques. 

©Alex Manders
©Alex Manders

‘La belle Sultane’

Une autre variété incontournable chez les rosiers galliques. Les fleurs sont sublimes, rose soutenu suivies de fruits ronds, orangés. Le parfum est léger. On ne sait pas qui a obtenu cette rose vers la fin du XVIIIe, pas plus qu’on ne connaît vraiment l’origine du nom de cette variété. Mais dans son livre (“La nouvelle encyclopédie des roses anciennes”), François Joyaux livre une hypothèse qui nous fait voyager ! 

« Aimée Dubuc de Rivery, lointaine cousine de l’impératrice Joséphine, naît elle aussi à la Martinique, en 1763. Ayant terminé ses études à Nantes, elle revient vers sa terre natale, mais survient une tempête qui oblige le bateau à trouver refuge aux abords de la Méditerranée. Les Barbaresques s’en emparent et, à vingt ans, elle se retrouve dans le harem du sultan, à Topkapi (Istamboul). Très vite, sa faveur grandit : elle accède au rang de quatrième Kadine du vieux sultan, Abdulhamit 1er. Elle lui donne un fils, le futur Mahmout II, lequel accède au pouvoir en 1808 (…) Elle mourra neuf ans plus tard, en 1818. Son fils la fit ensevelir dans les jardins de la mosquée de Mehmet le Conquérant, où elle repose toujours. Il composa pour elle cette épitaphe : “Sa grandeur et sa renommée retentissantes ont fait du pays un jardin de roses.” L’époque étant aux « turqueries », il ne serait pas absurde de penser que le rosier a été baptisé en son honneur… 

©Jean-Marc Pascolo
©Jean-Marc Pascolo

‘Belle des jardins’

Obtention Guillot en 1872, ce qui en fait une des dernières variétés de cultivars commercialisés au XIXe siècle. Le parfum est très présent qui s’exhale de fleurs doubles pourpres et blanches. H. 1,5 m.

©Netha Hussain
©Netha Hussain

‘Duc de Guiche’

Les fleurs pourpres se présentent sous forme de coupe divisée en quartiers. Le pistil est vert et le parfum très agréable. Obtention Prévost en 1810. 

‘Tuscany’ et ‘Tuscany Superb’

Deux vieux de la vieille puisque leur naissance de ces rosiers galliques remonte à avant 1596. Le second est né d’une mutation du premier. Les fleurs semi-doubles sont d’un sensationnel rouge cramoisi. On dirait du velours… Au milieu, un bouquet d’étamines dorées. Floraison très parfumée pour un arbuste qui ne dépasse pas 1 m de haut. 

©Jamain
©Jamain
©kz2
©kz2

‘Complicata’

Contrairement à ce que son nom laisse supposer, les fleurs sont d’une grande simplicité, d’un rose très frais, légèrement parfumées. ‘Complicata’ pousse en tout sol, partout, sans souci. Autre atout : ses jolis fruits orange. 

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

229 Shares 1.2K view
Share via
Copy link