Lecture • Un naturaliste sur le toit de la forêt

calendrier lunaire

Un naturaliste sur le toit de la forêt d’Alexis Janni nous invite à cheminer avec Francis Hallé. Ce livre vous accompagnera durant vos promenades en forêt et vous invitera à maintenir un éveil permanent à la découverte de la beauté du monde végétal. Lecture par Pauline Lisowski.

L’écrivain et le naturaliste

D’une rencontre entre un écrivain passionné d’arbres et un botaniste nait ce livre inspirant.

Rémi Janni prend la plume pour raconter la vie de Francis Hallé avec une grande sensibilité. L’éminent botaniste fasciné par les forêts l’amène à transmettre l’apprentissage, les découvertes, les dialogues qui furent propices à une énergie féconde. Il nous partage la vie du botaniste, fervent voyageur, à partir de son vécu et de moments passés en sa compagnie. Nous nous plongeons dans son univers quotidien, revivons ses expéditions, ses autres passions notamment pour la voile. Au fur et à mesure de la lecture, des réponses et des réflexions nous donnent à envisager le cœur de son métier ainsi que son approche sensible de la nature.

Se donner les moyens d’aller étudier la forêt depuis le sommet du couvert végétal

Francis Hallé s’attache à révéler la beauté des forêts, son émerveillement face aux arbres qu’il étudie avec humilité et respect. Nous le suivons dans ses recherches, ses expérimentations menées avec obstination et ingéniosité.

Un naturaliste sur le toit de la forêt - Francis Hallé raconté par Alexis Jenni
Alexis Jenni • Éditions Paulsen • 192 p. • 21€

L’histoire de la construction du radeau des cimes stimule un goût pour l’aventure, l’attrait de la découverte. En hauteur, le botaniste observait l’immensité de la canopée, là où se révélait un flux d’humidité, alimentant la croissance des arbres.

Entre science et esthétique

Ce récit nous fait accéder au domaine du botaniste dans une grande proximité avec les végétaux et les milieux qu’il étudie. L’auteur relate avec enthousiasme des descriptions des arbres et les relations qu’ils entretiennent entre eux, des connaissances qui animent sa curiosité.  Sa manière de décrire en étant au plus près de son personnage reflète également l’approche du botaniste, à la fois fin observateur des végétaux et doux rêveur face à la magnificence des forêts tropicales qu’il a longtemps explorées.

Francis Hallé s’émerveille face à la beauté du vivant, le dessin lui permet d’être au plus près de chaque feuille, de chaque branche d’arbre, de les parcourir du regard. Préoccupé par la santé des forêts et par la diversité végétale typique des forêts primaires, il s’est engagé dans un projet au long cours, celui de faire renaître une forêt primaire en Europe de l’Ouest. En l’écoutant parler avec ambition, on devine l’espoir et l’élan du botaniste, marqué par un sentiment océanique, depuis ses premiers voyages en forêt tropicale.

Ainsi, la figure du botaniste inspire un mode de vie, des relations empathiques avec le monde vivant, en particulier la forêt, milieu d’interactions entre des espèces de différents règnes.

Un naturaliste sur le toit de la forêt
Francis Hallé raconté par Alexis Janni
Éditions Paulsen
192 pages
Avril 2024

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

80 Shares 603 views
Share via
Copy link