Matthieu a 13 ans. Il aimerait bien plus tard “travailler dans l’image”, plus précisément devenir chef opérateur ou réalisateur de documentaires animaliers. En attendant, il s’entraine et traque les pissenlits…

Quand certains rêvaient d’une nouvelle console à Noël dernier, Mathieu avait, lui  une drôle d’envie : recevoir en cadeau un appareil photo. Mais à l’ancienne s’il vous plait. Pas un de ces appareils numériques trop simples à utiliser. Non, un argentique.  Un Nikkormat. “Avec ma mère, nous sommes allés à la Maison européenne de la photo voir une exposition de Sebastiao Salgado. J’ai beaucoup aimé. Et comme Salgado utilise principalement un argentique, j’ai voulu essayer de faire des photos comme lui !”.

©Nathalie Talboom

Depuis Mathieu fait des photos. En argentique. Et voici la petite histoire du pissenlit, héros de sa photo : “C’était lors d’une randonnée en Bresse, nous étions en train de visiter les ruines d’un château. À un moment, nous nous sommes assis sur une table de pique-nique. J’ai remarqué ce pissenlit, je me suis dit que ça pourrait faire une belle photo. Mon frère, Victor, a tenu le pissenlit (j’ai fait en sorte qu’on ne voit pas sa main) et j’ai pris plusieurs photos pour être sûr d’en avoir une bonne et surtout qui me plaise ! 

 

 

 
Retrouvez des accessoires et des outils sur l’Hortus shop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.