Pour Monique Chevry qui les cultive en Lorraine dans sa pépinière Le jardin d’Adoué, ce sont des plantes idéales pour les plus paresseux des jardiniers ! Les miscanthus sont des graminées rustiques et très faciles à vivre, à la campagne comme à la ville. 

Miscanthus ‘Morning Light’

“Une valeur sûre utilisée par nombre de jardiniers, de paysagistes. Le feuillage vert clair est fin, la panachure discrète. Il “capte” particulièrement bien la lumière. Son port très érigé apporte une superbe touche graphique.”

 

 

 

 

Miscanthus ‘Ghana’

©Le jardin d’Adoué

“Il évoque l’Afrique, les couleurs chaudes. Sa feuille orangée est remarquable. Ses épis passent au rose argenté quand ils fanent. C’est une variété intéressante également par sa taille moyenne. Il ne dépassera pas 1,50 m.”

 

 

 

 

 

 

 

 

Miscanthus ‘Cosmopolitan’

Miscanthus ‘Cosmopolitan’, jardin de Maurice Laurent ©Isabelle Morand

“Il a un look de canne à sucre, mais il est bien sûr beaucoup plus rustique et moins envahissant. Le feuillage est large, panaché de blanc et ne change pas de couleur à l’automne. Ce miscanthus en impose par sa hauteur (2 m environ) et par sa stature. Je conseille de le planter tout seul dans un grand bac ou en isolé dans un massif, il remplacera sans problème un arbuste.”

 

 

 

 

 

Plantation, entretien… Les conseils de Monique

©naturephotograph

  • Les miscanthus sont aussi à l’aise en pleine terre au jardin qu’en pot. Mais sur une terrasse ou un balcon, donnez-leur un bac assez volumineux pour leur permettre d’être à leur aise et de bien se développer.
  • Exposition ensoleillée indispensable !
  • N’hésitez pas à les arroser. Elles peuvent supporter la sécheresse, mais seront bien moins hautes et moins belles !
  • Ce sont des plantes très rustiques. Elles supportent – 20°C / – 25°C sans broncher. Si vous les cultivez en pot, cela les rend plus sensibles au froid. En cas de gel sévère, protégez le pot (papier bulle, voile d’hivernage).
  • Laissez-les vivre ! Profitez à l’automne de leurs couleurs, laissez le givre s’y accrocher l’hiver. Taillez-les en mars-avril, quasiment à ras, elles repartiront de plus belle !
  • Recyclez les déchets de taille. Coupez le feuillage en petits morceaux ou passez-le au broyeur. Installez le paillis au pied des arbustes ou des vivaces. 
  • En ville, si vous en plantez plusieurs bacs, leur feuillage crée un bon brise-vue.
  • Au jardin, je vous conseille de les associer aux pivoines, arbustes et grands asters.

Plus d’infos sur la pépinière Le jardin d’Adoué, c’est PAR ICI ! 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

3 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.