Des plantes très distinguées à Chantilly

 

Et voici le palmarès, la liste des plantes et des pépinières récompensées aux Journées des Plantes de Chantilly le week-end dernier.

Orme champêtre à écorce liégeuse

Mérite. Une belle et curieuse écorce liégeuse craquelée et qui passe à l’orangé en hiver. Ulmus minor suberosa se développe très lentement dans un sol ordinaire. Il peut être planté au soleil ou à la mi-ombre. Excellente rusticité : – 30 °C. Hauteur à l’âge adulte : environ 5 m sous nos latitudes. Floraison en mars-avril, fleurs rougeâtres, non parfumées. Jolies couleurs automnales. À planter en isolé ou avec d’autres arbres et arbustes. 
Pépinière du Vent Val

 

©tanierephotographie

©ctanierephotographie

Camelia d’automne ‘Setsugekka’ 

Mérite. Ce camélia japonais (Camellia sasanqua) fleurit longtemps en automne et même en début d’hiver. Les grandes fleurs sont blanches à étamines dorées et parfumées. Ce persistant est persistant et rustique jusqu’à – 10°C. Hauteur à taille adulte : environ 2,50 m. Comme tous les camélias, il se plaira en sol plutôt acide, au soleil ou à mi-ombre. Installez-le à un endroit où vous pourrez bien profiter de sa floraison pendant le début de la mauvaise saison.
Pépinière Le Meur.

 

 

Houx crénelé ‘Dwarf Pagoda’

Mérite. Et coup de cœur d’Hortus Focus ! Ce houx est un petit bijou avec son bois bien raide et ses minuscules feuilles arrondies vert foncé. C’est un lent, il pousse de 5 à 6 cm, ce qui dit en passant en fait un excellent sujet à bonsaï. Comptez 40 ans pour qu’il atteigne sa taille adulte, 1, 50 m. Il peut être planté au soleil ou à mi-ombre, mais surtout pas en terre calcaire. Rusticité : – 17°C environ. Il a besoin d’un sol frais, donc d’arrosages réguliers. Pas besoin de lui donner de l’engrais.
Pépinières Leclercq 
tél : 03 21 48 80 42.
 

©Didier Hirsch

@ctanierephotographie

Stachyurus à feuilles de saule

Mérite. D’origine chinoise, cet arbuste mesurera 3 m à l’âge adulte. La floraison abondante en grappes pendantes, entre crème et jaune pâle, arrive en fin d’hiver. Le feuillage semi-persistant et rose-orangé quand il est jeune. Les jeunes tiges rouges font aussi leur petit effet. Port élégant. Une plante à installer à mi-ombre ou au soleil non brûlant dans une terre acide, fraîche. Attention, cet arbuste déteste les vents froids. Vous pouvez le planter en fond de massif ou contre un mur, un muret. Autre atout : il se palisse facilement. Bonne rusticité : – 18 °C. 
Pépinières Saint-Ilan.

 

Pin torduChief Joseph’ 

Mérite. C’est un pin vraiment étonnant. Bien vert au printemps et en été, il passe complètement au jaune intense en automne et en hiver ! Ses aiguilles sont persistantes. Il pousse tout doucement et atteint sa taille adulte vers 20 ans (et elle ne dépassera pas 2,50 m – 3 m). On peut donc le cultiver dans un petit jardin et même dans une rocaille. Très rustique. Pour l’anecdote, il porte le nom d’un Indien, chef de la tribu des Nez-Percés, qui remporta une douzaine de batailles contre l’armée des États-Unis.
Les jardins du Florilège.

 

©ctanierephotographie

©ctanierephotographie

 

Orpin ‘Atlantis’

Mérite. Un sédum vraiment peu ordinaire, trouvé par un Américain, Dave Mackenzie sur l’île de Ullong Do en Corée du Sud, et que Sandrine et Thierry Delabroye sont les seuls à proposer en France. À petites feuilles dentelées, vertes avec de larges marges jaunes… qui se teintent de rose quand arrive l’automne. Les feuilles de ce Sedum takesimense sont persistantes et la plante est très résistante à la sécheresse. Elle a besoin d’un sol bien drainant. Vous pouvez la cultiver au soleil ou à mi-ombre.
Les vivaces de Thierry et Sandrine Delabroye. 

 

Saxifrage de Fortune ‘Pink Kite’

Recommandation. Cette plante de sous-bois d’origine asiatique peut être plantée au jardin ou en pot. On aime beaucoup les Saxifraga fortunei car elles fleurissent tard, en automne. C’est le bon moment pour planter ces vivaces au bon caractère dans un sol frais, et à expo mi-ombre. Cette nouveauté, la variété ‘Pink Kite’, épanouit de grandes fleurs rose tendre à partir du mois de septembre. Les vivaces de Thierry et Sandrine Delabroye. 

 

©ctanierephotographie

©Isabelle Morand

 

Sarracenie ‘Bella’

Certificat botanique. On aime beaucoup, beaucoup cette belle plante carnivore (Sarracenia mitchelliana) qui peut atteindre 70 cm (comme quoi, les carnivores, contrairement à une idée largement reçue, ne sont pas toutes des minus !). Cette demoiselle supporte une grosse amplitude thermique, de – 15°C à + 35°C. Le haut des urnes est tacheté de blanc, les rebords sont rouges. À cultiver en plein soleil dans un mélange pour plante carnivore.
Carniflore. 

Hedychium villosum var. tenuiflorum

Mérite. Une espèce montagnarde d’Hedychium dont le rhizome supporte des températures entre – 7°C et -10°C. Pensez à le protéger en régions froides. Son feuillage est fin et élancé. Culture facile en pot.
Vert’ Tige. 

©ctanierephotographie

©ctanierephotographie

Banksia épingle à cheveux ‘Birthday Candle’

Mérite. De la famille des Proteacées, le Banksia spinulosa est un arbuste à feuillage persistant d’origine australienne. C’est une plante frileuse qui peut tenir jusqu’à – 5°C, mais sur une courte période seulement. Il a besoin d’un sol acide ou neutre, d’une terre drainante, de plein soleil et surtout pas d’engrais, jamais ! Les fleurs, des cônes couleur crème/jaune/orangée qui apparaissent à la fin du mois d’août étaient encore bien présentes à Chantilly, fin octobre. Ets Railhet.

Brassaiopsis dumicola

Recommandation. Cette rareté d’origine birmane est une plante de sous-bois à planter à l’ombre ou mi-ombre. Elle appartient à la grande famille des Araliacées. Pépinière Saint-Ilan.

©ctanierephotographie

©ctanierephotographie

Bulbophyllum grandiflorum

Certificat botanique. Une très belle orchidée originaire de Sumatra, de Nouvelle-Guinée et de l’archipel des Moluques, à cultiver en panier ou sur écorce, dans un environnement chaud et très humide. Si l’air est sec, n’hésitez pas à brumiser le feuillage très régulièrement. Elle produit une fleur brune et verte de forme insolite et d’environ 15 cm.
Vacherot et Lecoufle.

Coing en espalier ‘Leskovacz’

Le jury a remarqué cette belle forme Cydonia oblonga en espalier menée depuis 15 ans par une pépinière belge. Elle porte des coings tout ronds tout bons ! Le Portail Enchanté.
Le Portail enchanté. 

 

©ctanierephotographie


 
 

©ctanierephotographie

Camélia d’automne ‘Satin Rouge’

Le jury a été séduit par les fleurs parfumées rouge indien et l’écorce beige de cette variété de Camellia sasanqua.
Pépinières Maymou.

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.