Vaux-le-Vicomte, un merveilleux Noël…

 

Pour les cinquante ans de son ouverture au public, le château de Vaux-le-Vicomte fête Noël avec faste. De féériques décors envahissent ses pièces, le jardin est illuminé et pour la première fois, y a été installé un petit “sentier des lanternes” où l’on peut se rendre en calèche! Une ambiance magique qui n’oublie pas nos  animaux préférés. Ours, chiens, chouettes et même girafes se sont glissés un peu partout, entre les sapins et  les tables gourmandes. Tandis qu’à l’extérieur un monumental écureuil de lumière nous accueille, symbole de Nicolas Fouquet, l’ancien maître des lieux. La visite ravira petits et grands ! Quelques questions au décorateur Eric Naudin

 

Eric Naudin ©Dimitri Kalioris

Hortus Focus. Depuis combien de temps travaillez-vous à Vaux-le-Vicomte?

Eric Naudin : Je travaille ici depuis 29 ans après avoir étudié à l’école Boulle. Vaux-le-Vicomte fête Noël depuis 13 ans, mais en fait, cela fait depuis 2016 seulement qu’on donne un thème à l’événement. L’année dernière, c’était la gourmandise ; il y a deux ans, les contes. Le thème de cette année, ce sont les jouets d’antan. 

Quand commencez-vous à préparer ces décors ?

Nous travaillons dessus du 1er janvier au 31 décembre. Je pense Noël et je vis Noël presque toute l’année ! Actuellement, je suis déjà plongé dans les décors de 2019. Lorsque le sujet a été choisi, on se réunit avec mes deux collègues et on détermine pour chaque pièce du château les décors qu’on va créer. Puis on fait une présentation aux propriétaires du château et suivant ce qu’ils en pensent, on les améliore ou on les change.

Parlez-nous des créations de cette année

Il y a énormément de pièces au château. Dans la grande chambre carrée, on a voulu représenter l’atmosphère chaleureuse de la famille. Après, on a l’esprit du matin de Noël (dans le Salon des Muses) où les enfants attendent avec impatience les jouets arrivés dans le Cabinet des Jeux. Suit « Histoire d’ours » dans l’Antichambre d’Hercule. Puis, c’est la montgolfière géante (elle mesure 10 mètres de haut !) qui surplombe une forêt de sapins enneigés avant de s’envoler. Le tout dans une délicieuse odeur de cèdre, car chaque pièce, ici, a un parfum différent (cannelle, orange, chocolat…). Enfin, on découvre les animaux musiciens, la fameuse table du diner de Noël, très décorée, et les cuisines au sous-sol où se prépare le grand festin de Noël. 

Le Grand Salon ©Franklin-Lecointre

Vous avez aussi installé des décors dans le jardin…

Oui, c’est une première, un début : on a installé un « sentier des lanternes » en plus des illuminations classiques. On est tout petits, on le sait, mais on espère l’année prochaine se déployer dans tout le jardin à la française.

Vous pouvez figurer dans le livre des records pour pas mal de choses, notamment pour vos sapins de Noël ! Donnez-nous quelques chiffres

Le chemin des Lanternes ©Dimitri Kalioris

C’est vrai, nous sommes un peu gourmands… Cette année, nous avons employé 150 sapins de Noël, 4 000 mètres de guirlandes lumineuses, 14 500 objets de décoration fournis par la maison Goodwill. Et 10 000 pains d’épices de chez Fossier que nous offrons aux enfants quand ils repartent.

Combien de personnes collaborent avec vous ?

Pendant les quinze jours de finalisation, on a quarante personnes avec nous. Ça bouge dans tous les coins! Avec mes collègues, nous jouons les chefs d’orchestre pour que tout soit bien structuré. Car nous sommes dans un château et un domaine où on ne peut pas faire ce qu’on veut.

Il faut respecter certains lieux, de même le mobilier et les boiseries. C’est assez compliqué, mais on y arrive ! Parmi les intervenants, il y a ceux qui s’occupent de l’éclairage, la personne qui monte les sapins, la personne qui monte la montgolfière, etc.

Votre plus grande joie dans tout ce travail ?

Notre récompense, c’est quand on voit les enfants avec les yeux émerveillés; c’est aussi le succès sur les réseaux sociaux et le nombre de visiteurs. Il y a 13 ans, on a démarré avec 17 000 visiteurs et l’an dernier nous avons atteint les 65 000. On espère faire mieux encore cette année. Plus on en aura, plus mon budget augmentera et plus je pourrai amplifier le décor! Nous voudrions l’étendre à l’ensemble du jardin et du domaine.

Le château de Vaux-le-Vicomte (à Maincy, en Seine-et-Marne) fête Noël jusqu’au 6 janvier. Pour tous renseignement sur ses heures d’ouverture, réservations de visite, promenades en calèche, locations de costumes, kiosques et cadeaux gourmands… c’est ICI 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial