Les plantes carnivores fascinent les enfants. Sur les fêtes des plantes, ils sont nombreux à tanner leurs parents pour en obtenir une. Comme généralement les gamins se lassent vite, voici quelques conseils délivrés par le spécialiste Mathieu Jehanne pour vous aider à prendre la relève côté entretien… 

L’attrape-mouche : ne lui tripotez pas les dents !

Dionaea muscipulata la plante attrape-mouche

©Esben

La dionée (Dionaea muscipula) est sans doute la plante préférée des petits qui peuvent observer en direct un mouvement de capture d’insectes. Bon, c’est vrai, une capture peut prendre des heures. Il faut être patient. Elle est très simple de culture et peut vivre en extérieur à longueur d’année puisqu’elle supporte – 10°C. S’il fait très froid, protégez le contenant avec du papier bulle et les parties aériennes avec du voile d’hivernage.

Attention, ne jouez pas avec les pièges de la plante. Si vous vous amusez à les faire se refermer trop souvent, la plante va s’épuiser et elle en mourra. Ses dents ne lui servent qu’à capturer des insectes, attirés par son nectar. Ingérer ses proies lui permet de récupérer de l’énergie.

Cultivez la dionée en plein soleil et maintenir en permanence 3 à 4 cm d’eau dans la soucoupe. Mais oubliez l’eau du robinet, trop calcaire pour elle. Donnez-lui plutôt de l’eau de pluie ou de l’eau déminéralisée, celle du fer à repasser par exemple. 

Le substrat idéal, c’est 70 % de tourbe blonde (les carnivores sont des plantes de tourbière) et 30 % de perlite.  

Drosera, plante carnivore à glu

©Petr-dlhouhy

Les plantes à glu : tentacules mortels

Pour la plupart, les droséras sont des plantes carnivores originaires d’Afrique, mais on en trouve à peu près sur tous les continents.  Contrairement à l’attrape-mouche, il faut la garder à l’intérieur en hiver. Mais elle peut passer le reste de l’année dehors.

Le mécanisme de piège de la droséra est assez sophistiqué : elle produit de la glu. Les insectes sont attirés par ce qu’ils prennent pour une petite goutte d’eau. Erreur fatale : ils viennent se poser sur la feuille composée de petits tentacules chacune équipée d’un peu de glu à leur extrémité. Quand l’insecte se pose, ces tentacules entrent en action, se replient vers l’insecte et hop, le repas est servi ! 

Le substrat : mélangez 70 % de tourbe blonde et 30 % de perlite. Cultivez-la au soleil et toujours les pieds dans l’eau. 

Carniflore, la pépinière de Catherine et Mathieu Jehanne, est installée en Bretagne, à Pouldreuzic (29).

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial