À côté des terreaux pour agrumes, pour cactus, pour plantes aquatiques, pour plantes de terre de bruyère, pour orchidées, etc., vous trouvez dans les jardineries des piles de sacs de terreau universel. Que trouve-t-on dans ce terreau et pourquoi faut-il faire attention aux prix ?

Hortus Focus : La question peut paraître bête, mais… qu’est-ce qu’un terreau universel ?

Philippe Doyen - Premier TechPhilippe Doyen (Premier Tech) : Certains jardiniers qui ont de nombreuses plantes à installer n’ont pas envie d’acheter un terreau spécifique pour chacune d’entre elles. La réflexion habituelle, surtout chez les jardiniers qui débutent, c’est : “Je vais acheter un ou plusieurs gros sacs de terreau universel et je pourrai l’utiliser pour toutes mes plantations.”.

Erreur fatale ?

Non. Mais il faut savoir que le terreau universel convenant à toutes les plantes, il ne convient à… aucune en particulier. Donc, des plantes peu exigeantes ou n’ayant pas de besoins caractéristiques pourront être installées dans ce terreau. Mais pour des plantes en forme, il faudra souvent le compléter avec d’autres matières pour qu’il soit vraiment performant. Pour rempoter des agrumes par exemple, il faudra ajouter de la pouzzolane pour assurer un bon drainage. Au contraire, un géranium aura besoin d’un terreau captant et restituant bien l’humidité et là, il faudra donc ajouter de la fibre de coco par exemple. Les terreaux spécifiques ne répondent pas à des soucis uniquement marketing.

Un terreau universel pas cher est-il de mauvaise qualité ?

Le terreau universel est trop souvent aussi un terreau standard qui peut être bradé en termes de prix. Ne vous attendez pas à trouver des composants performants dans du terreau en gros sac, vendu à quelques euros. Évidemment, vous pouvez me dire là, que je prêche pour ma chapelle de fabricant de terreau, mais je peux vous assurer qu’entre un terreau à 3 € et un terreau à 7 ou 10 €, il existe une vraie différence de qualité. Si un terreau contient de la fibre de coco par exemple (coût 35 € le m3), le prix sera logiquement plus élevé. 

Que faut-il regarder sur les sacs ?

Regardez bien la liste des composants. Un terreau ne doit pas être juste de la terre en sac. Regardez également s’il s’agit d’un terreau mycorhizé ou pas. La mycorhization, c’est l’association des champignons et des plantes. Le champignon va aller chercher de l’eau et des minéraux que la plante ne peut, elle, aller trouver. On va densifier le système racinaire, la plante sera plus forte, plus saine aussi. 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial