Marie Marcat a découvert sur le tard les cornouillers à fleurs, mais depuis, elle se rattrape. Elle en a planté plusieurs sur l’une des parcelles de son jardin, dans le Berry. Et elle en parle avec passion…

Hortus Focus : Quelles espèces de cornouillers as-tu plantés dans ton jardin ?

Marie Marcat - Le jardin de Marie - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Marie Marcat (Le jardin de Marie) : j’ai planté des cornouillers du Japon (Cornus kousa) et des cornouillers à fleurs d’Amérique (Cornus florida). Ces deux espèces forment de grands arbustes ou de petits arbres. J’ai une préférence pour les cornouillers du Japon qui sont moins fragiles et fleurissent un peu plus tard que leurs cousins américains. Dans le Berry, nous avons des gelées tardives qui peuvent mettre en péril les floraisons des Cornus florida. En plantant les deux espèces, on peut avoir des floraisons de début mai à mi-juin. 

La floraison est-elle généreuse ? 

Oh oui ! Mais, attention, ce ne sont pas les fleurs qui sont les plus impressionnantes, mais les bractées qui démarrent au tout début du printemps. Elles sont alors vertes et minuscules. Plus la saison avance, plus elles grandissent, blanchissent ou se teintent de rose plus ou moins soutenu. Certains arbres semblent recouverts de neige chez les espèces ou variétés blanches parvenues à maturité. ‘Satomi’ et ‘Cherokee’ sont des variétés roses du plus bel effet, mais je préfère les cornouillers tout blancs. 

©Isabelle Morand

Comment bien planter les cornouillers à fleurs ?

Ce sont des arbustes qui détestent l’eau stagnante à leur pied. Il faut donc, surtout si votre terre est argileuse, assurer un bon drainage avec du gravillon, de la pouzzolane. À la plantation, utilisez du terreau de feuilles si vous avez la chance d’en avoir, sinon un bon terreau du commerce. Apportez également de la corne broyée au fond du trou de plantation. Si vous les plantez au soleil, donnez-leur une terre très enrichie, c’est essentiel, ils en ont besoin. 

Comment bien les pailler ?

Ils ont une préférence pour la terre acide. On peut pailler avec de l’écorce de pin pour acidifier un peu, du BRF. Le principal, c’est qu’ils aient de quoi se nourrir. En fin d’hiver, je leur donne du fumier bien décomposé. Si vous n’en avez pas, utilisez un engrais organique du commerce. 

cornouiller à fleurs - le jardin de Marie - hortus focus

©Isabelle Morand

Où planter les cornouillers à fleurs ? En isolé ? En haie ? 

Les cornouillers ont beaucoup plus d’allure en isolé. Dans mon jardin, j’en ai fait toute une allée, car ils me font rêver. Prévoyez-leur de l’espace (même si vous n’en plantez qu’un !) pour leur permettre de bien se développer et d’exprimer leur beauté. 

Ont-ils un intérêt en automne ? 

La plupart prennent de magnifiques couleurs d’automne, dès le mois de septembre, chez moi, à Neuilly-en-Sancerre. Quant à la petite fleur, au centre des bractées, elle est devenue un fruit de la grosseur d’une framboise, très apprécié par les oiseaux. Ce sont des baies comestibles, mais leur saveur est fade.

Quel est leur pire ennemi ?

L’anthracnose qui se manifeste par des taches brunes ou noires sur le feuillage. Les cornouillers d’Amérique y sont plus sensibles que les cornouillers du Japon. Si votre arbre souffre de cette maladie cryptogamique, il faut couper et brûler les parties atteintes. Surtout ne jetez rien au compost, les champignons s’y installeront. Pour éviter l’apparition de cette maladie, évitez de tailler vos cornouillers. 

Découvrez le jardin de Marie Marcat ICI ! 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial