Les miscanthus forment de beaux écrans pratiquement à longueur d’année. Ces graminées faciles à cultiver se déclinent en de nombreuses variétés à utiliser en isolé ou en haie.

Une herbe bien sage

Pas de risque de retrouver des eulalies (qu’on appelle aussi herbe à éléphant ou roseau de Chine) partout dans le jardin, enfin celles qui sont commercialisées chez nous. Ces grandes herbes sont sages comme des images. Cespiteuses, elles poussent en touffes qui grossissent lentement mais sûrement. 

Miscanthus gracillimus - Hortus Focus

Miscanthus gracillimus ©Isabelle Morand / Le mas des Béalières

Une année dans la vie d’un miscanthus

Miscanthus 'Yakushima Dwarf' - Hortus Focus

Miscanthus ‘Yakushima Dwarf’, ‘Silberfeder’, ‘Ferner Osten’ ©Isabelle Morand (Jardins en Marche)

  • Fin d’été – Automne : la plante est à son maximum, en feuilles et en fleurs. La floraison annonce, hélas, la fin de la belle saison. Quand les fleurs sont là, le feuillage commence à sécher. 
  • Hiver : la plante est sèche. Ne la coupez surtout pas à ce moment-là. Le miscanthus est très esthétique à cette saison. Les touffes gardent leur forme et leur structure et continuer de créer une impression de fermeture visuelle. C’est parfois précieux en hiver, surtout dans les jardins de ville. Vous limitez ainsi l’espace-temps sans végétation et ménagez un refuge pour la petite faune.  
  • Printemps : les jeunes feuilles pointent leur nez bien vert. Avant qu’elles ne soient trop hautes, rabattez la touffe, un souci avant tout esthétique. À la maison, je passe les tiges sèches au broyeur, ça constitue un excellent paillis
  • Été : la plante se développe jusqu’à atteindre, pour certaines espèces et variétés, 1,6 m – 1,8 m.. Admirez-là, il n’y a rien d’autre à faire !

Haie : plantez les miscanthus en quinconce

Pour obtenir une bonne fermeture visuelle, plantez toujours les graminées, et donc les eulalies sur deux lignes, et en quinconce. Les graminées n’aiment pas être serrées, le vent et la lumière doivent pouvoir y circuler. Quand on regarde une graminée, c’est la notion de volume qui importe, et on recrée le volume par le quinconce. 

Comment, où les planter ?

Les miscanthus s’adaptent sans souci à des sols variés, qu’ils soient argileux ou sablonneux. Ils n’ont pas besoin d’engrais ! Si vous leur donnez trop à manger, les plantes vont énormément pousser certes, mais le risque est de les voir s’affaler. Installez-les au soleil. 

Quelques espèces et variétés qu’on aime bien !

Miscanthus 'Zebrinus' - Hortus Focus

Miscanthus ‘Zebrinus’ ©wjarek

  • ‘Giganteus’ : il peut atteindre 3 m et offre un effet “fontaine” avec ses feuilles tombantes. Feuillage vert foncé. Fleurs roses qui virent à l’argenté. 
  • ‘Adagio’ : pour faire des haies moyennes. Feuillage vert virant au jaune à l’automne. H. : 0,90 m. Parfait pour les petits jardins. 
  • ‘Gracillimus’ : un incontournable pour son port évasé (mais pas trop !), magnifique avec ses feuilles toutes dorées à l’automne. H. maxi : 2 m de haut (fleurs comprises). Superbe en haie ou en isolé. 
  • ‘Strictus’ : si vous la plantez en sol profond, cette variété d’eulalies supportera bien la sécheresse. H. : 2.50 m – 2,70 m. Silhouette bien érigée. Panicules couleur argent. 
  • ‘Zebrinus’ : les feuilles sont parcourues de zébrures jaunes. Floraison fin août, début septembre en panicules cuivrées. Jusqu’à 2 ù de haut. 
  • ‘Morning Light’ : il ressemble à ‘Gracillimus’ mais son feuillage est marginé de blanc. Il peut pousser en pot. Au jardin, il ne s’avachit pas. Floraison pourpre passant au blanc crème. 
  • ‘Purpurascens’ : floraison plutôt précoce, en juillet-aout. Remarquable par son feuillage automnal qui prend de superbes couleurs rouge orangé. Spectacle garanti. H. : 1,5 m. 
  • ‘Cosmopolitan’ : feuilles largement marginées de blanc crème. H. : jusqu’à 3 m. Floraison en septembre dans des tons cuivrés. 
  • M. transmorrisonensis : cette espèce originaire de Taïwan est particulièrement originale. En climat doux, son feuillage tout fin est persistant. Ailleurs, il reste vert souvent jusqu’en décembre. Floraison en panicules crème en fin d’été. 2 m max. À tenter dans un gros pot pour un bel effet en terrasse. 
"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial