Un myrtillier acheté en conteneur peut se planter à peu près toute l’année, mais l’automne reste tout de même la meilleure saison.  Ce petit arbre fruitier peut être planté au potager, au verger, en haie et en bac, moyennant quelques précautions. Les conseils du maître es-petits fruits, Frédéric Lantin, pépinière Ribanjou.

Le myrtillier, un arbuste pour sol acide

Frédéric Lantin - Ribanjou - Hortus Focus

©Isabelle Morand

“C’est une plante de la famille des Éricacées, qui regroupe également les bruyères, les azalées, les rhododendrons. Toutes ces plantes, et donc les myrtilliers (Vaccinum corymbum, V. ashei), ont besoin d’une acidité assez marquée. Rien d’étonnant donc si on les trouve beaucoup en montagne, en France et plus généralement en Europe car ils sont inféodés aux zones d’altitude où le sol est plus acide qu’en plaine. Ils se plaisent également en Bretagne, là où la terre est naturellement plus acide. Mais, ailleurs dans le monde, on peut en trouver à toutes les latitudes, certaines espèces poussent en zones tropicales, d’autres en zones plus nordiques… Du coup, on peut trouver des myrtilliers adaptés à chaque climat.”

Des myrtilles venues d’Amérique

“Les myrtilliers disponibles chez nous sont, pour la plupart, des sélections américaines. À l’état naturel, aux États-Unis, les myrtilliers en corymbe (forme de grappe) offrent de gros fruits. Ce sont ces espèces qui ont été sélectionnées et hybridées notamment avec des myrtilliers canadiens. En Floride, il existe aussi une myrtille qui porte d’encore plus gros fruits. Ils sont moins parfumés et plus sucrés, ce qui plaît aux Américains. En Europe, nous sommes plus portés sur le goût. Mais cette espèce a été utilisée aussi pour des hybridations avec des myrtilliers nordiques.”

récolte de myrtilles - Hortus Focus

©Elena Weinhardt

Myrtillier : les bonnes conditions de culture

  • Expo : mi-ombre pour le myrtillier européenne. Pas de soleil ardent. Les autres myrtilliers supportent le soleil, mais pas la sécheresse.
  • Sol : acide, sableux, frais. Si votre sol n’est pas acide, mélangez de la terre de bruyère à de la terre de jardin (50/50) à la plantation.
  • Bon à savoir : un myrtillier a deux systèmes racinaires assez distincts. Le premier, très superficiel, est sensible à l’acidité qui va servir à nourrir la plante. Le second, plutôt profond, lui permet de s’ancrer et d’aller chercher de l’eau en profondeur. Ce second système n’a pas vraiment de sensibilité au manque d’acidité.
  • Culture en pot : elle est tout à fait possible, à condition de la planter dans le bon substrat (voir ci-dessus) et, surtout, de lui assurer un arrosage régulier, au minimum une fois par semaine. Le myrtillier a besoin d’une humidité assez marquée. 

Quelques variétés de myrtilliers conseillées par Frédéric Lantin

Variété Fruits Récolte À savoir

Estive’

Myrtille 'Estive' - Hortus Focus

©Antoine Lantin

Fruits plutôt petits mais très aromatiques, rappelant ceux du myrtillier sauvage Précoce, parfois vers début juin. À planter au soleil.

‘Collins’

Myrtille 'Collins' - Hortus Focus

©A. Lantin

Fruits bleu intense, bien acidulés, très aromatiques. Forte productivité. Précoce, début juillet. À planter au soleil.

‘Earliblue’

Myrtille Earliblue - Hortus Focus

©A. Lantin

Fruits bleu clair, un peu aplatis. Précoce (entre mi-mai et mi-juin selon les années, jusqu’à mi-juillet. À planter au soleil. Rusticité excellente (-25°C)

‘Ivanhoe’

Myrtille Ivanhoe - Hortus Focus

©A. Lantin

Gros fruits (10 g) bleu foncé, très fermes. Excellente productivité. Juillet. À planter au soleil.

‘Berkeley’

Myrtille Berkeley - Hortus Focus

©A. Lantin

Gros fruits, très sucrés, peu sensibles à la pluie. Excellente productivité. Mi-juillet / mi-août. À planter au soleil.

‘Darrow’

Myrtille Darrow - Hortus Focus

©A. Lantin

Gros fruits noirs (10 g). Forte productivité. Tardive, juillet-août À planter au soleil. Fruits appréciés des oiseaux, couvrez les arbustes d’un filet quand les fruits arrivent à maturité.

‘Dixi’

Myrtille Dixi - Hortus Focus

©A. Lantin

Gros fruits bien fermes, acidulés. Tardive, à partir de mi-juillet. À planter au soleil.

‘Centurion’

Myrtille Centurion - Hortus Focus

©A. Lantin

Fruits moyens. Forte productivité.  Très tardive (septembre-octobre) À planter au soleil. Attention, rusticité moyenne (-10°C).

Tifblue’

Myrtille 'Tifblue' - Hortus Focus

@A. Lantin

Très gros fruits (20 g), très sucrés. Grosse productivité. Très tardive (septembre – octobre). À planter en plein soleil.

Myrtillier européen

Myrtillier européen - Hortus Focus

©A. Lantin

Petits fruits. Pas très productif. Juillet-août. À planter à la mi-ombre. Pour les régions de plaine et de climat tempéré

Plus d’informations sur Ribanjou. Toutes les variétés décrites sont disponibles en bio. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial