Des poteries en grès, 100% non gélives

Si vous cherchez un cadeau à offrir à un amateur de jardin, pensez aux poteries non gélives. Isabelle Bazire et Thierry Jeanne fabriquent leurs poteries en grès à Lithaire, dans le Cotentin. Ces artisans d’art réalisent des vasques, des pots, des mangeoires, des nichoirs, des pots à orchidées et des totems à glisser dans les massifs. 

Hortus Focus : comment peut-on reconnaître une poterie qui ne gèle pas ?

Thierry Jeanne - Au grès du temps - Hortus Focus

©Didier Hirsch

Thierry Jeanne (Au Grès du Temps) : une poterie en faïence produit un son plutôt mat. Une poterie en grès “sonne”. Faites le test, vous entendrez un petit “glong’. Pourquoi ce son ? C’est tout simple. Le grès est une argile qui contient de la silice. Quand on monte cette argile à très haute température (1200°C), elle se vitrifie. Vitrifiée, elle est en tension, et comme elle est en tension, elle sonne. Je fais sonner toutes nos poteries. S’il y a la moindre fêlure, la poterie sonne mat, comme une faïence, et nous la jetons. Ou on fait de la qualité, ou on fait du grand n’importe quoi. En tant qu’artisans d’art, on ne peut pas se permettre de laisser sortir une pièce même avec une petite fêlure. Pour être résistantes à au minimum – 20°C, les poteries doivent être parfaites. 

 

“Si dans 1000 ans, vous avez un problème, revenez me voir et je vous rembourse…”

 

Au grès du temps

©Brunhild Jeanne

Quelles sont les étapes de la fabrication ?

Je tourne tous mes pots. Puis ils sèchent pendant un mois, voire un mois et demi à l’air libre. Plus c’est long, meilleur sera le résultat. Il faut savoir que le grès est une matière qui a de la mémoire. Une déformation pendant le séchage se répercutera à la cuisson. Après le séchage, nous ponçons les poteries avant de les mettre à cuire pendant 10 à 12 heures. On les laisse ensuite refroidir dans le four pendant un jour ou deux pour éviter tout choc thermique. La poterie est alors prête à être vendue. 

Peut-on tout planter dans vos poteries ?

Oui, à partir du moment où on respecte les besoins des plantes qui peuvent être radicalement différents. Nous avons travaillé dernièrement sur des pots pour les orchidées qui ont besoin d’air et d’eau sur leurs racines. Dans le passé, il existait des pots spécifiques. Nous avons décidé d’en fabriquer. Pas pour reproduire des choses anciennes, certaines n’ont aucun intérêt ou sont même franchement moches. On refait ces pots, car ils correspondent à des besoins très précis. 

 

 

 

 

Au grès du temps - Hortus Focus

©Didier Hirsch

 

Quel substrat mettre dans ces poteries 100% non gélives ?

Nous, ce que l’on conseille pour nos poteries en grès, c’est terre de jardin et petits graviers. Beaucoup de plantes aiment bien boire, mais n’aiment pas que l’eau stagne. Nous ne recommandons pas l’utilisation de terreau. Un terreau humide va générer souvent du salpêtre, et donc faire des marques sur votre pot. Certains terreaux vont sécher comme des corn flakes, et seront impossibles à réhydrater. Si vous avez une bonne terre de jardin, il faut en profiter. Si vous avez une terre acide, vous pourrez cultiver dans nos pots des plantes calcicoles

 

Pourquoi avoir choisi de fabriquer des bordures de jardin à l’ancienne ?

Là, on est plutôt dans l’archéologie de jardin. Avec Isabelle, nous sommes tombés par hasard sur des bordures, chez un brocanteur. Ces bordures étaient très courantes au XIXe, fabriquées par des briquèteries ou des tuileries. Nous avons même quelques modèles anglais de l’époque victorienne. Ces bordures ont disparu après la Première Guerre mondiale, car le ciment est devenu le produit à la mode. Les bordures que nous créons sont également en grès. Vous pouvez les garder ad vitam aeternam. D’ailleurs, la Muraille de Chine est faite en briques, et les potiers travaillaient comme nous. La Muraille a 2000 ans et, si je ne me trompe pas, personne n’a demandé à être remboursé… 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial