Vers la boutique d’Hortus Focus
Dicksonia antartica
Didier Hirsch

Les fougères arborescentes au jardin de Pellinec

Chez Gérard Jean, dans le jardin de Pellinec, les fougères arborescentes poussent vite et se ressèment comme… des champignons. Enfin presque ! Ici, en Bretagne, non loin de Port-Blanc, elles ont trouvé leur paradis !

Le jardin de Pellinec leur va si bien…

« J’ai énormément de chance. Les Dicksonia antartica se plaisent incroyablement dans mon jardin, à l’entrée du jardin austral, et sur un talus où j’ai par ailleurs planté de nombreux camélias. Chaque année, j’ai des centaines et des centaines de semis spontanés de cette plante venue du fond des temps. Je trouve qu’elles poussent ici plus vite qu’on ne le dit. Certaines ont déjà une quinzaine d’années et leur tronc est toujours aussi spectaculaire. Il pousse environ de 10 cm par an. » 

Dicksonia antartica
©Didier Hirsch

La reproduction des fougères arborescentes

« J’ai mis du temps à bien comprendre le mécanisme de reproduction de ces fougères arborescentes. Elles sont assez discrètes, pas facile de tout comprendre en une seule fois. Après observation, j’ai constaté qu’elles commençaient à produire des graines au bout d’une dizaine d’années environ. Certaines en produisent à 9, d’autres à 12, c’est la nature”.

Le facteur température est lui aussi important. Les graines se forment sur les frondes de deux ans. Donc, si l’hiver, le thermomètre descend à – 5°C, les frondes seront un peu sèches, un peu abimées aux extrémités, et les graines ne se formeront pas. Il ne faut, en fait, pas de températures en dessous de – 1°C / – 2°C pour que les graines parviennent à maturité. Pour savoir s’il y a des graines ou pas, retournez les feuilles. Lisses : elles ne portent pas de graines. 

« L’émouvante beauté des feuilles »

L'émouvante beauté des feuilles
©DR

C’est le titre d’un ouvrage écrit par Gérard Jean. De magnifiques images prises au fil des jours dans son jardin exceptionnel. Il écrit au sujet des Dicksonia antartica : « Cette fougère est originaire des forêts d’eucalyptus de Tasmanie et a des millions d’années. Elle peut mesurer 5 m de haut dans sa terre d’origine. C’est la fougère arborescente la plus résistante au froid. Certains sujets adultes ont déjà résisté à – 15°C. Jusqu’à – 12°C, elle ne risque rien, passés 5 ans. Elle rappelle les forêts équatoriales comme les grands bambous.

À l’âge adulte, ses feuilles très ciselées sont immenses, plus de 2 m de long (…) C’est au bord des sources ou des pièces d’eau qu’elle est la plus belle. (…) Dans une terre argileuse, elle pousse beaucoup plus vite qu’indiqué généralement. Au bout de 5 ans, elle fait déjà 4 m de largeur et 2 m de haut avec un tronc de 40 cm. Son système racinaire puissant est très en surface, et est capable de faire le vide autour de lui. Alors, pour la planter, inutile de faire de grands trous profonds. Elle pousse à l’ombre ou au soleil du moment que la terre est humide à son pied tout l’été. »

Extrait de l’ouvrage « L’émouvante beauté des feuilles », éd. Ulmer, 192 p, 22 €.

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Dicksonia antartica
Share via
Copy link
Powered by Social Snap