C’est une très, très longue plate-bande aménagée voilà une dizaine d’années, par Gérard Jean, le propriétaire et jardinier du jardin de Pellinec, en Bretagne. Cette grande allée aux rhododendrons lui a permis de planter de nombreuses autres plantes asiatiques. 

Jardin de Pellinec - Hortus Focus

©Didier Hirsch

Jardin de Pellinec - Hortus Focus

©Isabelle Morand

15 heures de travail par an

“J’ai aménagé cette plate-bande en lisière d’une forêt plantée voilà 25 ans. Avant, il n’y avait que des champs. J’ai eu cette idée, car l’âge avançant, j’allais pouvoir moins biner, moins désherber. Et je voulais donc une allée bordée de plates-bandes belles et qui ne demandent aucun entretien. J’ai travaillé sur le papier, crayon et gomme en main, en pensant à des plantes faciles et surtout suffisamment denses pour qu’aucune mauvaise herbe ne puisse passer au travers. Dix ans plus tard, je suis arrivé à ce que je voulais, une plate-bande riche en plantes, en couleurs, et qui ne demande quasiment aucun entretien. Je n’y passe vraiment pas plus d’une quinzaine d’heures par an. La nature arrive à se débrouiller toute seule.”

Les rhododendrons, rois de l’allée himalayenne

“C’est Raymond Grall, le champion français des rhododendrons, qui m’a donné envie d’en cultiver au Pellinec. Il m’a fait connaître des cultivars très rares comme les R. nuttallii, très parfumés et qui épanouissent des fleurs de lis absolument incroyables ! C’était un rêve de pouvoir les planter ici. J’ai pu également planter le R. loderi ‘King George’ aux fleurs roses et blanches et des R. yakushimanum, qui sont aujourd’hui mes rhodos préférés.”

Le Jardin de Pellinec - Hortus Focus

©Didier Hirsch

Le Jardin de Pellinec - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Le jardin de Pellinec - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Les autres plantes de l’allée aux rhododendrons

“Mais bien sûr, je ne voulais pas une plate-bande uniquement constituée de rhododendrons ! J’aurais trouvé cela extrêmement monotone en particulier l’été. Donc, j’ai regardé des reportages faits dans l’Himalaya pour voir avec quelles autres plantes les rhododendrons poussent spontanément dans la nature. Je me suis aperçu qu’ils poussent juste au-dessus des bambouseraies. Alors, j’ai planté des bambous. Ce que fait la nature est souvent très réussi, il suffit de s’en inspirer.

Très vite, j’ai voulu planter d’autres plantes chinoises ou japonaises comme les érables du Japon (Acer palmatum). Ce sont de très beaux petits arbres, très colorés presque du printemps à l’automne. Certains magnolias aussi m’ont intéressé, je les ai plantés en mélange avec des mahonias. Enfin, j’ai misé sur des graminées colorées à feuillage persistant comme Poa labilliarderi, l’herbe du Japon (Hakonechloa), des laîches de Nouvelle-Zélande (Carex)…”

 

Mariage en blanc et noir

Pittosporum - Rhododendron yakushimum - Hortus Focus

©Didier Hirsch / Le jardin de Pellinec

“Je suis très content d’une association en particulier. J’ai marié le Rhododendron yakushimanum avec le pittosporum ‘Tom Thumb’. Le premier a du blanc dans son feuillage l’été. Le pittosporum lui est noir. Ces deux plantes ont un point commun : elles sont très faciles cultiver. Le “yak” pousse très bien en plein soleil et ‘Tom Thumb’ parvient aussi à pousser à l’ombre. Elles sont plantées ensemble depuis 10 ans et sont aujourd’hui au sommet de leur beauté.”

 

Le Jardin de Pellinec, Jardin Remarquable, à Penvénan, est ouvert le samedi de 14 à 18 h, et le dimanche après-midi. Merci de vérifier les autres dates et horaires d’ouverture auprès de Gérard Jean au 02 96 92 82 11. L’allée himalayenne n’est pas la seule merveille de ce jardin. Vous y verrez aussi un jardin anglais, un jardin d’iris, l’étang aux nymphéas, la prairie aux magnolias, le jardin exotique, le jardin austral. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial