©IsabelleMorand

La verticilliose chez les érables, les conseils d’Agustin Coello-Vera [4/5]

Chaque année, dans le JAF (Jardin – Arboretum – Fouillis) d’Agustin Coello-Vera, entre vingt et trente érables sont touchés par la verticilliose. Tous finissent par s’en sortir, sauf les tout petits érables en pot.

C’est quoi la verticilliose ?

La verticilliose est une maladie fréquente chez les érables du Japon (Acer). Elle est provoquée par le Verticillium, un champignon présent dans tous les types de sol. Ce champignon pénètre dans l’arbre par les racines et il bouche les canaux de sève. Vers la fin de l’été, on commence à voir une partie de l’érable se dessécher. Il n’existe aucun traitement contre cette maladie cryptogamique.

Le Verticillium prolifère notamment dans les sols où l’on a longtemps cultivé des pommes de terre. Difficile, par conséquent, de faire pousser des érables en pleine terre dans nombre de jardins belges ou du nord de la France !

En résumé, les conseils d’Agustin

  • Ne traitez pas, ça ne sert à rien.
  • Attendez que l’arbre fasse son boulot, qu’il résolve tout seul le problème.
  • Taillez, coupez les parties affectées.
  • Désinfectez vos outils après la taille pour ne pas propager la maladie
  • Sachez enfin que les érables ne sont sensibles ni à l’armillaire, ni au phytophthora. Si un chêne meurt du pourridié des racines (ou armillaire), vous pouvez planter à la place un érable japonais.

Pas que les érables !

La verticilliose touche environ 300 espèces de plantes (vivaces, annuelles, ligneuses). Principales victimes : les érables du Japon mais aussi la luzerne, le houblon, l’olivier…

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

162 Shares 6.6K views
Share via
Copy link