Vers la boutique d’Hortus Focus
Paphiopedilum
Didier Hirsch

Tuto : comment rempoter un paphiopedilum

Le sabot de Vénus est une orchidée facile à cultiver dans nos intérieurs. Mais quand et comment faut-il rempoter un paphiopedilum ?  Le pas-à-pas et les conseils de Jérémy Bex, spécialiste des paphiopedilums et responsable des collections des serres tropicales au Jardin des plantes de Rouen.

1 – Ce dont vous avez besoin

  • Un pot un peu plus grand
  • Écorce de pin de petit calibre (entre 0,9 et 15 mm). Si vous trouvez de l’écorce de pin radiata, c’est mieux. Elle se dégrade beaucoup moins vite. Le substrat sera moins acidifié et le rempotage moins urgent. 
  • Sphaigne
  • Pierre ponce
  • Un sécateur ou des ciseaux épinette bien désinfectés. 

(Tous ces matériaux se trouvent facilement en jardinerie)

Rempotage Paphiopedilum
©Didier Hirsch

2 – Préparez le substrat

Dans un saladier ou n’importe quel contenant pas troué, mélangez à la main 1/3 de pierre ponce, 1/3 de sphaigne et 1/3 d’écorce de pin. Et installez une petite couche de substrat dans le nouveau pot qui accueillera votre sabot de Vénus.

Melange substrat Paphiopedilum
©Didier Hirsch

3- Dépotez délicatement l’orchidée

Enlevez TOUT le vieux substrat avec vos doigts. N’utilisez pas de fourchette pour ne pas blesser les racines.

Rempotage Paphiopedilum
©Didier Hirsch

4- La toilette

Avec les ciseaux épinette ou un sécateur fin, enlevez toutes les racines sèches ou abimées. Positionnez le Paphiopedilum sur la couche de substrat.

Rempotage Paphiopedilum
©Didier Hirsch

5- Remplissez avec le nouveau substrat

À plusieurs reprises, secouez le pot pour faire descendre le substrat dans les racines. 

Rempotage Paphiopedilum
©Didier Hirsch

6- Tassez avec les pouces

Réajustez le niveau du substrat, il doit arriver jusqu’en haut du pot. Tassez à nouveau.

Rempotage Paphiopedilum
©Didier Hirsch

7 – Le test final

Pour savoir si votre rempotage est réussi, prenez délicatement le sabot de Vénus par ses feuilles. Le pot ne doit pas tomber ! S’il tombe, c’est que vous n’avez pas assez bien tassé le substrat.  

Rempotage Paphiopedilum
©Didier Hirsch

 

Jérémy Bex
©Didier Hirsch

Les conseils de Jérémy Bex pour l’entretien d’un sabot de Vénus

  • Rempoter un paphiopedilum est indispensable quasiment tous les ans. L’écorce de pin est acidifiante et cette orchidée déteste vivre dans un substrat acidifié.
  • Cultivez vos sabots de Vénus dans des pots en plastique. N’utilisez pas de trop grands pots. Le paphiopedilum aime bien avoir les racines à l’étroit.
  • Vous pouvez leur donner de l’engrais pour favoriser la pousse et la floraison (respectez bien les doses et les fréquences prescrites).
  • L’arrosage : le substrat doit toujours être humide (mais pas détrempé). Le sabot de Vénus a horreur de sécher. Je vous conseille un arrosage par semaine. Pour lui offrir un taux d’humidité régulier, installez la plante sur une soucoupe remplie de billes d’argile maintenues humides en permanence. 
  • C’est une orchidée qui peut prendre un bain. Faites-la tremper 10 minutes dans de l’eau de pluie ou, à défaut, dans de l’eau de source ou déminéralisée. Laissez-la bien égoutter avant de lui faire rejoindre son emplacement habituel chez vous.

Merci à toute l’équipe du Jardin des Plantes de Rouen pour son accueil. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Paphiopedilum
Share via
Copy link
Powered by Social Snap