Vers le site Giverny-Fondation Claude Monet

Vers la boutique d’Hortus Focus

Vers le site Vilmorin

Hortillonnages d’Amiens : un festival d’eau, d’art et de jardins…

Le Festival international de jardins des Hortillonnages d’Amiens a lieu cette année pour la douzième fois. On y découvre ou redécouvre une cinquantaine de jardins à pied ou en barque électrique, dans un calme délicieux, au milieu des oiseaux. Parmi la douzaine de nouvelles créations, voici notre Top 5 !

 

Hortillonnages d'Amiens - Nature permanente
©Valérie Collet

Nature permanente par Céline Cléron

Un saule pleureur dont la longue chevelure verte s’enroule dans des bigoudis multicolores : cette idée aussi visuelle qu’amusante nous a beaucoup plu ! Outre le jeu de mots sur le titre de l’œuvre, cette dernière développe l’idée d’anti-séduction féminine et tisse des liens entre l’arbre et l’homme.

Plutôt qu’un arbre à palabres, le saule est ici un arbre aux souvenirs. L’artiste avoue se référer à Vittoria, sa grand-mère italienne chez laquelle elle passait ses vacances, enfant. Cette installation n’a pas été facile à réaliser.

Le saule ayant des branches très fragiles et cassantes (des pointes sèches, en somme !), il a fallu faire appel à des cordistes. Trouver aussi des matériaux qui endurent les intempéries. Mais Céline a pensé à tout…

 

3 kilomètres à la ronde
©Valérie Collet

3 kilomètres à la ronde par Alixe Eoche-Duval et Cyril Servettaz

3 kilomètres : c’est la distance que peuvent parcourir les abeilles pour se nourrir. Cette installation composée de plusieurs ruches tressées en saule inspirées de ruches traditionnelles met en scène les rapports qu’entretiennent ces insectes avec l’agriculture. Notamment leur rôle fondamental dans la pollinisation. Les cultures maraichères, fruitières et les « grandes » cultures (tournesol, colza, céréales, maïs…) ont particulièrement besoin des abeilles. D’ou, leur mise en scène, ici, dans des carrés proprets, plantés de néfliers, de cognassiers, de poiriers, de cerisiers et de mille choses encore… On avoue un petit coup de cœur pour la première ruche dont le pied enlace le tronc d’un arbre. How romantic !

 

Navette - Hortillonnages d'Amiens
©Valérie Collet

Navette par Keita Mori

Jolie vision que cet objet flottant, semblable à une barque et se mouvant lentement avec le vent. On le doit à un artiste japonais vivant en France, qui de son pays a gardé toute la poésie et l’amour des objets ou meubles laqués. L’idée ici est de représenter une navette de métier à tisser sur un plan d’eau symbolisant un textile. Cela en référence à cet art traditionnel et important dans l’histoire d’Amiens. L’œuvre a été dorée à la feuille d’or, inoxydable, par une spécialiste de cette technique. Un hommage esthétique et précieux à Dame Nature.

 

Samarobriva
©Valérie Collet

Samarobriva par le collectif Les Ephémères

Cette maisonnette (trop) pleine de terre dont le nom est celui de la ville d’Amiens à l’époque gallo-romaine a été réalisée par sept étudiants de l’UFR des Arts (Université de Picardie Jules Verne). Un collectif réuni pendant une année d’études et qui sera dissous prochainement. Se réfère-t-elle à la montée des eaux ? Au bourbier dans lequel nous sommes ? L’image de ces portes et fenêtres vomissant de la terre nous a paru assez éloquente et signifiante en ces temps si incertains et obscurs qu’ils nous donnent la nausée… Bien vu, bien dit !

 

 

Elever la terre - Hortillonnages d'Amiens
©Valérie Collet

Elever la terre par Livia Kolb et Virginie Alexe

Ce jardin (que nous avons vu en cours de réalisation) est une ode à l’agriculture traditionnelle en milieu humide, à travers le monde. Il rend hommage à l’ingéniosité des cultivateurs qui, sur ces terres en général très fertiles, ont appris à composer avec les oscillations de l’eau, notamment en surélevant leurs parcelles. Bien loin des Hortillonnages d’Amiens, on circule des camellones d’Amérique du Sud aux buttes des Dugum Dani en Océanie. Des pépinières en casiers des chinampas du Mexique aux hortillonnages thaïlandais. Avec, en culture, des maïs, des courges, des haricots, des ignames, des taros, des fleurs, des plantes potagères ou des fruitiers.

Festival international de jardins, Hortillonnages d’Amiens, jusqu’au 17 octobre 2021. Renseignements : ICI

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS, EN PARTENARIAT AVEC DES PRODUCTEURS FRANÇAIS, DE BELLES BOX AVEC DES PLANTES VIVANTES BIEN ÉLEVÉES, DE TRÈS BEAUX OUTILS, DES FERTILISANTS NATURELS, FAITES DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS !>

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial