Le lewisia, un bijou pour les rocailles et les pots

lewisia
Kapie 777

Ce sont des plantes miniatures dont la floraison printanière est toujours réjouissante. Le Lewisia supportent tout : le froid, le sec, le soleil. Il se cultive en rocaille, en auge, mais aussi en balconnière.

D’où lui vient son nom ?

Comme vous le savez, j’aime bien les histoires… Celle du Lewisia qu’on appelle aussi la Léwisie du Siskiyou est attachée à Meriwether Lewis, soldat et explorateur américain de la fin du XVIIe. C’est lui qui avec William Clark mène la première expédition américaine à la découverte du Pacifique. Les deux hommes quittent l’Illinois et le Camp Wood à l’hiver 1803. Ils atteignent la côte Pacifique à Fort Clatsop deux ans plus tard après avoir résisté aux attaques de grizzlis, traversé les rapides du Missouri et affronté les Amérindiens. Le voyage du retour n’est pas moins dangereux. Lewis est blessé par une flèche à la cuisse.

Meriwether Lewis
©Charles Willson Peale

Pendant cette mission à haut risque, le capitaine Meriwether Lewis, chef de l’expédition, étudie plantes, minéraux et animaux. L’expédition revient à son point de départ en 1806. Lewis, nommé gouverneur du territoire de Louisiane se donne la mort en 1809, pris dans un imbroglio politique qui le dépasse et remet en cause son honneur. Il disparaît à 35 ans.

Pendant cette expédition, il découvre cette petite plante qui est baptisée Lewisia en son honneur, en 1814.

Lewisias, des vivaces solides

Lewisia cotyledon est une vivace alpine, au système racinaire pivotant et au feuillage charnu. Elle résiste très bien au froid à condition d’avoir les racines au sec. Il faut donc prévoir une bonne couche de drainage en rocaille ou en pot. Pas d’eau stagnante dans les soucoupes. Vous pouvez aussi mettre du gravier à la surface des pots ou des auges. C’est également une plante qui ne craint ni le soleil ni la sécheresse estivale. À cette période de l’année, elle est en dormance et se moque quasi de tout. Une plante à recommander aux jardiniers débutants.

Une belle palette de couleurs

Les fêtes des plantes de printemps sont l’occasion de choisir vos lewisias en fleur. Les couleurs vont du rose pâle au rouge écarlate. On trouve du jaune, du rose layette, du blanc, de l’abricot, du saumon. Si vous ne coupez pas les fleurs fanées, les graines peuvent se carapater et produire des lewisias qui n’auront pas forcément la même couleur que leurs parents.

Lewisia
©bpperry
Lewisia
©MartaJonina

Lewisia – Fiche de culture

  • Famille : Portulacacées.
  • Type : vivace acaule, à feuilles persistantes.
  • Floraison : printemps, avec plus ou moins de précocité en fonction des régions.
  • Sol : surtout bien drainé : neutre, acide, pas trop calcaire.
  • Exposition : soleil ou mi-ombre lumineuse.
  • Hauteur : 30 cm maximum (en fleur).
  • Multiplication : prélevez les rejets qui apparaissent autour de la plante et replantez chacun dans un petit pot contenant un substrat majoritairement sablonneux. 
  • À redouter : les quenottes des limaces, les attaques de pucerons et l’eau stagnante qui fait pourrir les Lewisias (en automne et en hiver, épargnez-leur les grosses pluies surtout plusieurs jours de suite). 

Bonne adresse 

Si vous cherchez des plantes alpines communes ou rares, nous vous conseillons la pépinière Flos Sabaudiae. Lydia et Thibaut sont installés en Savoie où ils cultivent une très belle collection de plantes.

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

lewisia
Share via
Copy link
Powered by Social Snap