Vers Helloasso

Des magnolias pour le printemps et l’été

magnolia au printemps
Didier Hirsch

Le pépiniériste Philippe Leclercq cultive ses arbres et arbustes dans le Nord. Il aime beaucoup, beaucoup les magnolias. Si vous les aimez aussi, voici ses conseils pour avoir des floraisons de magnolias en relais.

Les magnolias de printemps

Le magnolia étoilé

Fleurs en étoile, blanche ou rose. Toujours un vrai bonheur quand elles apparaissent. Plus le M. stellata est exposé au soleil, plus il fleurit. Il prend son temps pour pousser, ne grimpe pas très haut (4 m), mais s’étale bien (entre 3 et 4 m). Il aime les sols frais, un peu humides, mais surtout pas détrempés. Caduc. Variétés : ‘Waterlily’ (fleurs parfumées, très florifère), ‘Royal Star’ (très grandes fleurs) 

Magnolia étoilé
©Isabelle Morand (Jardin de JM Florent)

Magnolia à fleurs de chrysanthème

Petites fleurs blanc crème rose au look de chrysanthème. Ce M. chrysanthemiflora est un petit arbuste qui ne dépasse pas 2 m. Caduc. 

Fleur de magnolia
©AtWaG

Magnolia campbellii 

« Il fleurit de février à avril. Dans le Nord, ils sont donc un peu limites au niveau du gel comme dans les régions froides. Ils peuvent être endommagés par une gelée de printemps. » Variété conseillée : ‘Star Wars’ pour ses fleurs roses très abondantes. Caduc. 

Magnolia Yulan

M. denudata fleurit dès la fin de l’hiver. Les fleurs sont de grande taille (jusqu’à 20 cm de diamètre) et d’un blanc immaculé. Les feuilles apparaissent ensuite. Ce sont ces magnolias qui sont cultivés depuis des siècles dans les enceintes des temples bouddhistes. 

Il existe une nouvelle variété étonnante : ‘Sunrise’ aux fleurs blanc jaune et dont la base est flammée de rose fuchsia. À planter pas trop loin de la maison pour pouvoir bien en profiter. Caduc. Variété à fleurs blanches doubles : ‘Double Diamond’.

Magnolia de printemps
'Sunrise' ©Isabelle Morand
Magnolia de Loebner
©James53145

Magnolia de Loebner

Au sein de cette espèce (M. loebneri), se distingue particulièrement le cultivar ‘Leonard Messel’ (notre photo). On le voit souvent dans les jardins, car il fleurit rapidement et abondamment. Il annonce le printemps (ça change du forsythia…). Il fleurit en grandes étoiles rose-pourpré.

Magnolia de Soulange

Fleurs en forme de grosses tulipes blanc crème, roses et pourpres. M. x soulageana est un grand arbuste présentant plusieurs troncs. H. 6 – 8 m. Caduc.

Magnolia de Soulange
©Olga Gont
Magnolia de Brooklyn
'Yellow Bird' ©rbiedermann

M. brooklynensis ‘Eva Maria’ 

Les fleurs en gobelet sont vraiment étonnantes (et séduisantes !) : les boutons sont verts avec des nuances de violet et de jaune, la fleur s’épanouit en rose, mais on y trouve aussi un peu d’orange pâle, un peu de vert tendre. Idéal dans un petit jardin (1,5 m x 2 m). Caduc. Autre variété, mais à fleurs jaunes : ‘Yellow Bird’.

Chez les hybrides

‘Butterflies’ : fleurs jaunes, étamines rouges, floraison avril-mai, la floraison démarre sur le bois nu

‘Sunsation’ : « il fleurit en avril-mai et la fin des fleurs s’achève avec la feuillaison. Il est très bien adapté aux petits jardins grâce à son port colonnaire. Il prend une bonne hauteur, mais occupe peu d’espace. Les fleurs sont remarquables, jaunes avec une base des pétales rose violine»

‘Heaven Scent’ : floraison en forme de petites tulipes rose tendre (une très belle nuance). Croissance rapide. Bien adapté aux jardins de moyenne dimension. Caduc. 

‘Black Tulip’ : l’un des plus foncés. Les boutons sont quasi noirs ! Fleurs tulipes d’un pourpre-violet admirable. À planter sans hésiter dans un petit jardin (2 m x 1,50 m). 

Ci-dessous : ‘Génie’ : fleurs rouge lie de vin, parfumées. Parfait pour les petits jardins. H. 3 m.

Magnolia au printemps
'Genie' ©Isabelle Morand (Mas des Béalières)

À cheval sur le printemps et l’été

Magnolia à grandes feuilles

Les feuilles ET les fleurs parfumées du M. macrophylla sont géantes chez cette espèce originaire du sud-est des États-Unis. Il peut prendre beaucoup de place en largeur et en hauteur. À réserver donc aux grands espaces. Caduc.

Magnolia à grandes feuilles
©Flickr
Magnolia de printemps
©kunphel

Magnolia parasol

Grandes fleurs en forme de gobelet, en mai-juin, chez M. tripetala. « Les feuilles sont très grandes, à revers argenté. Si grandes (jusque que les Anglais surnomment ce petit arbre « magnolia banana » ! Caduc.

Les magnolias d’été

Magnolia à grandes fleurs

« Ils fleurissent du début à la fin de l’été. Chaque fleur grosse et parfumée ne dure pas longtemps (un jour ou deux), mais de nouvelles naissent chaque jour. H. : 3 à 5 m en 10 ans. M. grandiflora a été introduit en France en 1711, en provenance de Louisiane et a été installé à Nantes (il mettra 21 ans à fleurir…). Variété la plus rustique : ‘Twenty Four Below’ (et fleurs de 25 cm de diamètre). Persistant. Les fruits se voient de loin.

Magnolia à grandes fleurs
©Chris Leaver

Magnolia delavayi

À réserver aux climats doux. Grandes feuilles persistantes et grosses fleurs d’abord vertes, puis blanches. H. 6 à 10 m de haut. Rusticité : – 15°C. Persistant

Magnolia sieboldii

Il forme un petit arbre (4 m, ça passe dans un petit jardin) et fleurit en coupes blanc pur, parfumées, aux étamines rouge vif. Il est sensible à la sécheresse et à la grosse chaleur. Donc, si vous le pouvez, pour lui c’est mi-ombre et abrité des vents froids et desséchants. Caduc.

Magnolia de Siebold
©igaguri-1

Un magnolia remontant 

Magnolia à fleurs pourpres
©TonyBaggett

Magnolia liliiflora

Fleurs en tulipes ou en étoiles rose tirant vers le pourpre à l’extérieur et rose plus pâle à l’intérieur chez la variété ‘Nigra’. La première floraison est très généreuse au printemps. Il refleurit tout l’été, çà et là. H. 4 m grand maximum. Caduc.

Quand les variétés sont greffées sur du Magnolia kobus, les magnolias peuvent pousser pratiquement en tout type de sol, surtout le sol calcaire qu’ils ne supportent pas. Donc, renseignez-vous bien sur le porte-greffe. Le M. kobus est aussi très beau avec de belles fleurs blanches. 

Plantez-les en sol normal. Au fond du trou de plantation, mettez un peu de terreau de feuilles ou du fumier à bien mélanger à la terre. Une fois qu’ils sont bien installés, ils n’ont plus besoin de rien. Vous pouvez un peu apporter de compost au pied chaque printemps, mais ce n’est pas vital. Est-ce que dans les forêts, on donne de l’engrais aux arbres ? Non ! 

Philippe Leclerc
©Isabelle Morand

Renseignez-vous bien sur la hauteur adulte de votre magnolia. Certains font 2 m, d’autres 20 m.

Pas de pot pour les magnolias. La culture en pot n’est pas impossible, mais il faudra installer le magnolia au jardin un ou deux ans plus tard.

N’oubliez pas d’observer les bourgeons en hiver. On dirait parfois des chatons de saule. Et avec une fine pellicule de givre, c’est vraiment très beau !

Évitez de les transplanter, ils le vivent très mal.

Pépinières Philippe Leclerq. 31, rue du 11 novembre, 62138 Billy-Berclau. Tél : 03 21 40 80 42.

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

magnolia au printemps
Share via
Copy link
Powered by Social Snap