Vers Helloasso

Le sassafras, un beau costaud

Sassafras
Isabelle Morand

C’est un arbre qu’on ne voit pas beaucoup dans nos jardins et c’est dommage ! Sassafras albidum, le laurier des Iroquois est un arbre vigoureux, très rustique, et prend de superbes couleurs en automne.

Sassafras
©Kj2011

Tout est beau chez le sassafras !

-Les feuilles. Quand vous observez l’arbre, vous verrez que ces feuilles – caduques – présentent trois formes, parfois sur la même branche : non lobées, bilobées ou trilobées. Plutôt original, non ?

-L’écorce. Au bout de quelques années, elle présente de profondes fissures.

-Les couleurs d’automne. C’est un festival de jaune, d’orange, de rouge-orangé, des couleurs chaudes qui se voient de loin.

-Les fruits. Ils sont bleu foncé, mesurent environ 1 cm, et se remarquent plus que les fleurs verdâtres.

-Son port : élégant, large, bien équilibré.

Sassafras albidum – Laurier des Iroquois – Fiche de culture

  • Famille : Lauracées.
  • Expo : soleil.
  • Sol : non calcaire surtout.
  • Croissance : rapide.
  • Dimension adulte : entre 15 et 20 m de haut.
  • Rusticité : – 20°C.
feuille de Sassafras
©Holcy
Sassafras
©Michel Viard

Et zou, en cuisine !

Enfin, pas chez nous, car on n’a pas l’habitude ! Les Amérindiens, en revanche, ont été les premiers à découvrir que les feuilles réduites en poudre peuvent servir de liant ou d’épaississant. Il suffit d’ajouter cette poudre dans les assiettes avant de déguster des plats en sauce. Autre utilisation possible : faire sécher les feuilles pour en faire des infusions ce que font encore les Cadiens aujourd’hui en Louisiane (à ne pas confondre avec Acadiens d’Amérique du Nord).

Du bon et du moins bon…

On cultive le Sassafras ici et là pour l’utiliser en ébénisterie, car le bois est très dur.

En dehors de ses fonctions ornementales et utiles, l’arbre est également cultivé pour ses racines dont on extrait une huile essentielle. Cette huile est principalement constituée de safranol, une substance chimique qui entre dans la fabrication de l’ecstasy… Bon à savoir : cette huile n’est pas disponible en vente libre…

En dehors de l’ecstasy, l’huile essentielle de sassafras est réputée soulager les crampes, les maux de dos, les douleurs musculaires, mais également la cystite et l’acné.

 

« Du vent dans les branches de sassafras »

C’est le titre d’une célèbre pièce en deux actes de l’Académicien René de Obaldia (décédé en janvier 2022, à l’âge de 103 ans) donnée pour la première fois à Bruxelles en 1965. L’intrigue se déroule dans un ranch du Kentucky, dans le sud-est des États-Unis, là où poussent notamment les sassafras.  Le rôle principal a été tenu par Michel Simon, Jean Marais et François Berléand…

affiche
©dr
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Sassafras
Share via
Copy link
Powered by Social Snap