Tout sur les caryoptéris

'Grand Bleu' ©Isabelle Morand

Précieux pour fleurir et nourrir les abeilles à la fin de l’été et le début de l’automne, les caryoptéris sont de solides sous-arbrisseaux. Ils se déclinent en de nombreuses variétés au feuillage aromatique. Nous nous sommes habitués à leur floraison bleue, mais d’autres couleurs ont fait leur apparition ! 

Barbe-bleue (toi-même !)

La prédominance des floraisons bleues lui a valu ce surnom (et aussi celui de spirée bleue). On comprend pour la couleur, mais pour la barbe, je cherche encore. Si vous avez une idée…

©Arbre en fleurs
©Arbre en fleurs

Bazar familial…

La phylogénétique apporte chaque jour de nouveaux résultats. Cette spécialité qui consiste à étudier les liens de parenté entre les espèces (ou les individus) a déterminé que les caryoptéris n’appartenant pas à la famille des Verbénacées, mais à celle des Lamiacées (comme la mélisse, la bugle rampante, les menthes, les lavandes, etc.).

Deux espèces faciles à trouver

Caryopteris clandonensis : elle a été obtenue par croisement en 1930 par Arthur Simmmonds qui était alors secrétaire de la Royal Horticultural Society. Elle a reçu le nom de clandonensis car le jardin de M. Simmonds se trouvait à West Clandon, dans le Surrey.

caryoptéris
©Amethyste

Caryopteris incana : c’est l’un des parents du C. clandonensis. La floraison a lieu fin août, début septembre. Les corymbes sont très bombés. Moins rustique que son copain.

Caryopteris – Barbe-bleue – Fiche de culture

  • Famille : Lamiacées.
  • Type : sous-arbrisseau à feuillage caduc.
  • Exposition : soleil.
  • Sol : une terre bien drainée. Un sol pauvre ne lui pose pas de souci.
  • Rusticité : – 15°C pour les C. clandonensis. -12°C pour les C. incana (et encore le coup de gel ne doit pas durer longtemps).
  • Dimensions : 1 m à 1,5 m en tous sens au grand grand maximum. 
  • Plantation : au printemps ou à l’automne
  • Des ennemis ? Que nenni !
caryoptéris
Le caryoptéris est, de plus, une plante très mellifère ©I. Morand

Faut-il tailler les caryoptéris ?

Affirmatif, mon capitaine ! Les caryoptéris fleurissent sur les rameaux de l’année. À la sortie de l’hiver, il faut donc les rabattre très sévèrement.

Nos 5 variétés préférées de Caryopteris clandonensis

‘Grand Bleu’ : une valeur sûre avec sa belle floraison bleu foncé et son feuillage bien aromatique. Génial en massif ! Attention, c’est un grand modèle : 1 m x 1,5 m. Il faut lui donner de la place pour bien s’exprimer.

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand
©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

‘Worchester Gold’ : autre Barbe-bleue qui aime bien s’étaler (1 m x 1,5 m). Les fleurs sont couleur lavande et le feuillage doré du plus bel effet. Pour illuminer un coin de jardin, cette variété est parfaite.

‘Good as Gold’ : ma chouchoute absolue ! Pour ses fleurs bleu violacé, mais surtout pour son feuillage doré doré doré qui tient bien au soleil. Si vous avez envie de planter des caryoptéris, pas d’hésitation, commencez par cette variété. 1,2 m en tout sens.

caryoptéris
©Isabelle Morand
©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

‘Pink Perfection’ : pas vraiment une de mes préférées mais comme il en faut pour tous les goûts… Personnellement, je trouve que ses fleurs roses ne sont pas très séduisantes… mais pour calmer le jeu dans un massif un peu criard, pourquoi pas ? 90 cm en tout sens.

‘Stephi’ : un rose tout aussi gnangnan. Cette variété obtenue assez récemment forme un petit buisson (0,7 m x 0,5 ). Elle est facile à caser dans un massif écrasé de soleil. Floraison assez précoce (juillet) et durable (octobre).

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

299 Shares 3.6K views
Share via
Copy link