Planter un arbre ou un arbuste sans creuser de trou

Orathai164

C’est une tendance… Ne plus creuser pour planter. L’idée peut paraître saugrenue – et dangereuse – pour un jeune sujet, mais elle ne doit pas être écartée. Il s’agit tout simplement de reproduire ce qui se passe dans la nature. Et, donc planter un arbre ou un arbuste sans creuse de trou, c’est possible ! 

T’as déjà vu un arbre avec une pelle ???

Euh, ben, non sauf en cas de Mojito Session ou de concours de Spritz… Donc, comment fait l’arbre pour pousser ? Dans la forêt, c’est chacun pour soi et le Dieu des branches pour tous. La graine atterrit sur le sol et la plante crée toute seule son système racinaire. En partant de là, pourquoi ne pourrait-on pas imiter la nature ? Selon certains experts, les légers balancements imprimés au bébé arbre l’obligeraient à développer plus vite ses racines pour s’implanter plus rapidement.

Pas de pot, pas de chignon !

Plantés dans les conteneurs, les arbres et arbustes ont déjà produit leur système racinaire. Quand vous les dépotez, vous pouvez voir leurs racines. Parfois, vous les voyez même trop ! Les plantes sont tellement longtemps restées sans être rempotées (chez les mauvais vendeurs) que leurs racines ont fini par former des chignons et tournent en rond dans le contenant. Quand on « hérite » d’un sujet comme cela, il faut déchignonner, étaler les racines, les peigner, etc. pour donner à l’arbre une chance de ne pas crever dans les trois ans. Avec la méthode « Imite la nature », on n’a pas ce souci là.

©Orathai164
©Orathai164

Comment planter un arbre ou un arbuste sans creuser de trou

  • Si vous avez réalisé des semis d’arbres, l’expérience sera facile.
  • Choisissez l’endroit où vous voulez faire pousser votre arbre.
  • Dépotez le bébé, posez-le avec sa motte sur le sol.
  • Façonnez autour une butte de terre de la même hauteur que la motte, mais trois à quatre fois plus large. 
  • Arrosez délicatement et fignolez la butte si besoin.
  • Pour éviter les accidents ou le grignotage pas des chevreuils et autres amateurs de bébés arbre, entourez votre plantation de grillage à maille fine ou de canisse (ou de n’importe quoi, l’essentiel étant de protéger la jeune pousse).
  • L’arbre fera son système racinaire tout pareil et vous aurez réalisé une belle économie de lumbago. 

Et pour les plus grands arbres, on fait quoi ?

La même chose, en adaptant les dimensions de la butte de terre et en installant un ou des tuteurs pour lui éviter de verser en cas de coup de vent et l’aider à rester bien droit ! 

©Snowing
©Snowing

Une technique bien adaptée aux érables du Japon

Trop souvent, les jardiniers font une erreur en plantant un érable du Japon. Le collet se retrouve souvent sous la terre et l’humidité stagnante autour peut le rendre sensible à une attaque de champignon comme celui de la verticilliose. 

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

106 Shares 2.7K views
Share via
Copy link