Il est des endroits qui me fascinent… L’île de Lanzarote, dans l’archipel espagnol des Canaries, en fait partie. Comme tous ces lieux où les volcans apportent la mort avant d’offrir aux hommes des terres fertiles.

Lanzarote

Lago Verde, Lanzarote ©IsabelleMorand

La dernière éruption, celle de 1824, a duré près de 3 mois, détruit plusieurs centaines de maisons et provoqué la naissance de 3 nouveaux cônes.

Un siècle plus tôt, les habitants de Lanzarote durent fuir l’éruption monstrueuse du Timanfaya (aujourd’hui un parc ultra-protégé) qui s’éternisa pendant six ans, fit naître une trentaine de cônes et créa une gigantesque mer de lave aujourd’hui sillonnée par quelques routes. 

D’où vient cette couleur ?

Sur la côte ouest, au pied du Timanfaya, tout proche du village d’El Golfo, enchâssé dans un vieux cratère se niche le Lago Verde (lac vert). Un cordon littoral de sable noir lèche ses rives et le sépare des eaux tumultueuses de l’Atlantique. Cette lagune profonde de plusieurs mètres abrite du phytoplancton qui lui donne cette incroyable couleur…

À lire également

 

2 Réponses

    • Isabelle Morand

      Bonsoir Nathalie, malgré les nombreux touristes, Lanzarote est une belle île. Vais sans doute y retourner. Bien envie. Et puis, il y a le génial Jardin de Cactus de Manrique, alors….

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.