Comment ça, les bégonias sont passés de mode ? Tsss, tsss, tsss… Il va falloir réviser vos classiques car ces bégonias-là, impossible de ne pas vouloir les avoir chez soi !

Pascale et Olivier Ezavin sont bien connus pour les fougères qu’ils produisent dans leur pépinière des Alpes-Maritimes. Mais pas seulement ! Les bégonias d’intérieur sont également légion à leur catalogue. Tous viennent des tropiques, certains sont botaniques, d’autres horticoles, et la plupart ont la particularité de pouvoir rapidement devenir des grosses plantes avec des feuilles énormes.

Les bégonias, explique Olivier, sont comme les poissons d’aquarium. Plus l’aquarium est grand, plus le poisson grossit ! Un bégonia auquel on offre un gros pot va produire des feuilles de dimensions étonnantes !. C’est le cas des 4 sélectionnés (voir notre  vidéo) sur les 90 espèces et variétés que cultive le couple : Begonia manicata ‘Aureo-maculata’, B. ‘Lospe-tu’, B. ‘Crestabruchii’, B. venosa. 

 

begonia d'intérieur

Begonia ‘Lospe-tu’ ©IsabelleMorand

Comment bien s’occuper de ces bégonias ?

  • Où les installer ? En intérieur exclusivement. Ils adorent les maisons, les appartements, les vérandas, les jardins d’hiver (chauffés ou au moins placés hors gel).
  • À quelle exposition ? Ils aiment la lumière, mais pas le soleil brûlant. Évitez donc de les placer contre une fenêtre plein sud ?
  • L’été au jardin ? C’est possible, mais protégez-les du soleil direct, ils ne le supportent pas. 
  • L’arrosage, un peu, beaucoup, passionnément ? Tant que la terre est humide, ne les arrosez pas ! Bien souvent, on les arrose trop et cela leur déplait. Ils supportent mieux une sécheresse relative qu’un excès d’eau. 

 

 

Vous pouvez consulter le catalogue de la pépinière Le Monde des Fougères en cliquant ICI !

 

 

Retrouvez des accessoires et des outils sur l’Hortus shop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.