Conseils d’experts pour choisir, planter, bichonner les narcisses

 

Cultiver des narcisses au jardin ou en pot, c’est plutôt simple… Encore faut-il avoir quelques connaissances. Dans les Vosges, Le Jardin de Berchigranges détient la plus grande collection de narcisses d’Europe. Voici les conseils de Monique et Thierry Dronet pour les planter et les entretenir. 

Hortus Focus. Peut-on planter toutes les variétés de narcisses dans n’importe quelle région ?

Monique et Thierry Dronet.

Thierry. Non. Il existe des variétés adaptées au climat et à la région de chacun. Si vous habitez dans le Sud, il faut privilégier des espèces aux origines méditerranéennes, comme  les variétés issues des narcisses tazetta, qu’on n’installera pas dans le nord, car elles sont moins rustiques. Si vous habitez dans une région très sèche, il vaut mieux éviter d’en installer beaucoup, car ces bulbes préfèrent les étés un peu humides… C’est pour cette dernière raison que les narcisses se plaisent bien, chez nous, dans les Vosges.

 

 

 

 

Que faut-il savoir avant d’acheter des bulbes ?

Thierry. Si on veut de beaux narcisses, il ne faut pas acheter là des bulbes qui sont restés deux mois sous des néons dans un supermarché. Mieux vaut en acheter moins, mais de meilleure qualité chez un spécialiste des bulbes ou chez un pépiniériste. Et privilégiez l’achat de gros calibres qui vont fleurir rapidement. Planter des bulbes de petit calibre, c’est aussi planter de la patience… Il va falloir plusieurs années avant qu’il fleurisse. 

À quelle profondeur doit-on les planter ?

Monique. La bonne profondeur, c’est deux fois le diamètre du bulbe. Mais en région froide, on peut les planter un peu plus profond. Ils seront mieux protégés la première année. 

narcisse

©Isabelle Morand

Poussent-ils en tout sol, même argileux ?

Thierry. Si votre terre est très argileuse, il va falloir l’alléger, en ajoutant un peu de sable ou de gravier et du compost. Si le bulbe se sent “coincé”, il ne pourra pas produire ses bulbillons et les touffes ne se développeront pas bien. 

La culture en pot est-elle possible ?

Monique. Oui ! Mais cultivez-les plutôt en bac plutôt que dans une jardinière à la profondeur limitée. L’idéal, c’est de les planter dans des pots de 30 / 40 en tout sens et de les planter avec des vivaces. Les narcisses vont fleurir au printemps et les vivaces prendront le relais. 

Quand faut-il couper les fleurs et feuilles ?

Thierry. Quand la fleur est fanée, coupez la tige sinon elle va produire des graines, ce n’est pas très intéressant, car elle va se multiplier plus vite grâce à ses bulbillons. Le feuillage, lui, doit être coupé une fois jauni. Il faut laisser le temps au bulbe de reconstituer ses réserves et c’est le feuillage qui lui apporte “l’énergie” dont il a besoin. Si vous coupez les feuilles encore vertes, la floraison l’année prochaine sera décevante et, encore, s’il est a lieu…

 

Le jardin de Berchigranges

La plus grande collection de narcisses d’Europe. ©Isabelle Morand

Comme faire oublier ces feuilles un brin moches ?

Monique.  En plantant des vivaces ! Leur feuillage va vite prendre le relais et masquer les feuilles qui fanent. Quand les feuilles des narcisses sont jaunes, on peut les éliminer. Faites-le au fur et à mesure. Ici, les dernières feuilles de narcisse sont enlevées au mois de juin. 

narcisse

©barmalini

Comment fait-on pour avoir des narcisses à Noël ?

Thierry. On les force tout simplement. On leur fait vivre un faux hiver dans des espèces de réfrigérateurs. Ils entrent en dormance. Quand on les ressort, ils se croient au printemps et se mettent à fleurir. Cela ne fonctionne qu’avec certaines variétés. Il faut savoir que ce genre de traitement est épuisant pour le bulbe qui ne vivra sans doute pas une deuxième année. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.