On la déguste crue ou cuite. La poire de terre, on l’appelle aussi le yacon, est très productive, peu exigeante, jamais malade. Un légume parfait pour Marcel Delhommeau qui la cultive en Bretagne. 

Hortus Focus. Pourquoi cultiver de la poire de terre (Smallanthus sonchifolius) dans son potager ?

Marcel Delhommeau. C’est un légume exceptionnel ! Ses qualités sont multiples : rendement important (de 6 à 8 m par pied !), pas de maladies, les insectes, les parasites ne s’y intéressent pas, les fleurs sont superbes en septembre et le pied tient bien droit tout seul malgré son 1,50 m … C’est une plante qui pousse sans problème dans des terres assez légères, voire sablonneuses. Elle croît moins bien dans des terres lourdes et asphyxiantes.

©imladris

Quand faut-il la planter ?

Il faut attendre que les gelées soient passées, que la terre commence à se réchauffer. Il faut savoir que, contrairement à la pomme de terre, on ne plante pas de tubercules germés.

C’est-à-dire ?

Quand on récolte après les premières gelées, on peut observer des petits tubercules au collet de la plante (juste en dessous du niveau de la terre). C’est cette partie du yakon qu’il faut conserver dans du terreau, diviser au printemps pour en faire plusieurs pieds et replanter au potager. Au moment de la plantation, n’oubliez pas de ménager une petite cuvette autour du pied pour pouvoir l’arroser régulièrement en été.

Peut-on les conserver tout l’hiver ?

Oui. Il faut les récolter après les premières gelées en automne sinon elles ne se conserveront pas. Pour les sortir de terre, faites une tranchée tout autour du pied. Cela vous évitera d’abimer les poires. Pour les conserver tout l’hiver, installez-les dans des caissettes et recouvrez d’une toile de jute, jamais de plastique.

©jimejume

Vous parlez d’un légume sucré… Pourquoi ?

La poire de terre est vraiment étonnante. Quand on la récolte, elle est très peu sucrée. Et au fil de l’hiver, sa teneur en sucre se renforce. Ce sucre a une grande qualité, il n’entre pas dans le sang. Sa consommation est donc conseillée aux diabétiques par exemple. Les Américains se sont saisis de ce pouvoir sucrant. Ils attendent le printemps pour fabriquer du sirop de yakon, un substitut au sucre.

Quels sont vos conseils pour la consommer ?

C’est un légume très dense qui nécessite, en fonction de sa grosseur, entre 45 mn et 1 h de cuisson. On la cuisine comme la pomme de terre à laquelle on peut la mélanger en purée, par exemple. Les enfants adorent. Mais elle est mangée crue aussi. Essayez-la coupée en cubes pour accompagner un apéritif ou intégrée à une salade de fruits.

Bon à savoir !

  • On connait bien Marcel Delhommeau pour sa fabuleuse collection de fuchsias, moins pour son immense connaissance des légumes oubliés ou insolites… Et si vous visitiez ses serres de production les 28 et 29 avril, à La Planche (Loire-Atlantique) ?
  • La pépinière Delhommeau sera présente sur les fêtes des plantes suivantes : Château de Tauzia (Gironde) du 20 au 22 avril ; La Roche-sur-Yon (Vendée), le 21 avril ; Poitiers Saint Benoist (Vienne) les 5 et 6 mai ; Cherbourg (Manche) les 12 et 13 mai ; Chantilly (Oise) du 18 au 20 mai ; Chèvreloup (78) les 2 et 3 juin ; Domaine de Peré (Deux-Sèvres) les 9 et 10 juin ; Chaalis (Oise) du 8 au 10 juin ; Folie des Plantes, Nantes (Loire-Atlantique) les 8 et 9 septembre.
Lien vers l'Hortus Shop CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.