Les ails ou aulx d’ornement s’avèrent d’une grande facilité de culture et d’une infinité de formes. Vous en trouverez une large palette de variétés s’échelonnant de quelque 20 cm comme le rose A. ostrowskianum à d’autres flirtant avec le mètre cinquante à l’image d’ A. giganteum. Vous pouvez les planter maintenant.

La plupart sont irremplaçables pour assurer une belle transition entre fleurs printanières et estivales.

S’il leur faut, mis à part l’ail des ours, le plein soleil afin qu’ils développent tout leur potentiel attractif et se naturaliser tranquillement, c’est à dire refleurir chaque année plus nombreux, mieux vaut leur assurer un sol sain et sec en été. Ce sont ainsi de parfaits sujets pour égayer les jardins minéraux, de graviers ou les grandes rocailles. Truffez-en aussi les espaces libres de vos massifs, entre les plantes vivaces. 

Il est encore temps de les planter, tout l’automne. Alors, investissez chaque année pour des variétés différentes et commencez dès à présent une collection qui ne vous décevra guère.

 

Allium ‘Globemaster’, Eryngium bourgati, Dianthus carthisanorum, Onopordon acanthium ©Philippe Ferret

5 variétés originales, testées et approuvées ! 

Allium ‘Globemaster’ est très plébiscité pour ses fleurs en ombelle sphérique géante, très dense et d’un bleu violacé intense. Haut de 90 cm, il arbore un feuillage large et luisant. Laissez ses inflorescences sécher sur place, car elles resteront décoratives tout l’été durant. 

Allium christophii et rose ©Philippe Ferret

Allium albopilosum ou christophii surprend à plus d’un titre par ses énormes ombelles globuleuses et constellées de nombreuses fleurs étoilées, couleur lilas argenté. Fleurissant en juin et haut de 45 cm, il fera sensation une bonne partie de l’été. Concernant l’espèce proche schubertii, plus originale encore, les fleurs sont disposées certes en ombelle, mais portées à des hauteurs différentes pour un effet graphique des plus étonnants.   

Allium ‘Summer Drummer’ est un géant, non pas par la grosseur de ses fleurs, mais par sa taille, avoisinant 1,50 m. Sa particularité est de hisser des tiges très rigides couronnées d’ inflorescences sphériques, longtemps coiffées de leur protection pointue façon nez de Pinocchio. En mai-juin, approchez votre nez pour apprécier le parfum de ces boules denses et pourpres. 

Allium ‘Mount Everest’ ©Philippe Ferret

Allium bulgaricum ou Nectaroscordum siculum présente des inflorescences fort différentes, car composées de 20 à 30 grosses fleurs seulement, en clochette tout d’abord pendantes puis dressées. Leur couleur chamois s’avère fort originale, en mai-juin. Comptez 1 m de hauteur.  

Allium ‘Mount Everest’ reste incontournable si vous appréciez les floraisons blanches. Ses grandes ombelles ne dépassent guère  1,30 m et s’épanouissent fidèlement fin mai à début juin pour éclairer les massifs et se jouer des rayons du soleil.

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.