La saison de jardinage approche ! Savez-vous de quand date votre dernier rappel de vaccin anti-tétanos ? La maladie peut être encore mortelle de nos jours. N’oubliez pas : une simple injection vous protège à 100% !

La bactérie responsable

Clostridim tetani

Clostridim tetani ©CDC

Clostridim tetani, c’est le nom de la bactérie responsable du tétanos. Elle est présente naturellement dans notre vie quotidienne, dans notre environnement et, bien sûr, dans la terre et sur les plantes. Les jardiniers, les bricoleurs sont les premiers menacés. Une blessure, une coupure, une griffure, une épine de rose, une écharde… constituent de “bonnes” portes d’entrée pour la bactérie dans notre organisme. Chaque année, en France, quelques personnes décèdent du tétanos. 

Les symptômes du tétanos

C’est une maladie qu’on ne souhaite à personne (même à son pire ennemi). Le tétanos touche le système nerveux : contractures musculaires d’abord sur le visage puis généralisées à l’ensemble du corps. Ces contractures sont extrêmement douloureuses. Les troubles peuvent aller jusqu’à provoquer un arrêt cardiaque. La seule façon de lutter contre le tétanos, c’est donc de neutraliser la bactérie anaérobie (elle peut vivre privée d’oxygène) avant son entrée dans le système nerveux. 

Comment prévenir le tétanos

Le vaccin a été découvert en 1924. La vaccination tétanique est obligatoire en France pour les enfants de moins de 18 mois depuis la loi du 24 novembre 1940. Chez les bébés, le vaccin est associé à d’autres vaccins (poliomyélite, coqueluche, diphtérie, Haemophilus influenza de type B). Dans le cadre du schéma vaccinal 2017 : deux injections à l’âge de 2 mois et 4 mois, 1 rappel à 11 mois. Puis, rappel à 6 ans et entre 11 et 13 ans.

Chez l’adulte sont recommandés a minima : rappel à 25 ans, rappel à 45 ans, rappel à 65 ans, puis tous les dix ans. Mais mieux vaut opter, surtout si vous bricolez ou jardinez, pour un rappel tous les dix ans. Si vous avez oublié la date de votre dernier appel, demandez à votre médecin traitant. La mention du rappel figure dans votre dossier. 

Si votre médecin vous a fait une ordonnance, le vaccin est remboursé à 65% par votre caisse d’assurance maladie (les mutuelles prennent généralement en charge le montant restant).

Vous pouvez aussi vous faire vacciner contre le tétanos dans un centre de vaccination public. Les centres de PMI (Protection maternelle et infantile) vaccinent les petits jusqu’à 6 ans. Dans les deux cas, la prescription, la délivrance du vaccin anti-tétanique et la vaccination s’effectuent sur place. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial